- Publicité -

Diocèse de port-louis : 40e Festival des Vocations le week-end des 2 et 3 juillet

Cette manifestation invitant les jeunes à réfléchir sur leur vocation célébrée dans toutes paroisses à travers l’île

- Publicité -

Appel aux dons pour financer la formation de dix séminaristes mauriciens

Inviter les jeunes à réfléchir à leur vocation de baptisé dans l’Église et dans le monde. Tel est l’objectif premier de la 40 e édition du Festival des Vocations, autrefois connu comme la Marche des Vocations. Le deuxième but est de recueillir un maximum de fonds pour financer les études de dix séminaristes mauriciens en France et en Italie. En raison des restrictions sanitaires, des activités autour du thème ‘Vinn ar mwa, trouv to boner’, seront proposées en paroisse les 2 et 3 juillet prochains au lieu du traditionnel rassemblement diocésain.

Prier, célébrer et se mobiliser financièrement pour les vocations. C’est ce à quoi sont invités les baptisés lors de ce festival. Outre les dix séminaristes actuellement en formation en Europe, il faut aussi compter des jeunes qui discernent un appel au Foyer La Source.
Lors d’un point de presse pour annoncer la tenue de cet événement annuel, le Père Laurent Rivet, responsable du Service des Vocations, a fait ressortir qu’en tant que baptisés, les jeunes ont toute leur place dans l’Église. « Le but de ce festival est double : encourager les jeunes à trouver leur place et contribuer au financement des études des séminaristes », fait-il comprendre.

Si le Père Rivet reconnaît que la pénurie de prêtres demeure un sujet de préoccupation pour l’Église, il ne s’agit pas, dit-il de se cantonner à cette épreuve. « Plus les laïcs prendront conscience de leur rôle », poursuit-il, plus l’Église pourra avancer en ajoutant que « c’est à nous, prêtres, de créer cet espace de collaboration dans l’Église ».
Les activités pour les jeunes se répartiront en deux temps : une veillée dans chaque paroisse le samedi 2 juillet et une journée de célébration en paroisse le dimanche 3 juillet. Une messe télévisée, présidée par le Cardinal Piat, se déroulant en l’église Sainte-Anne, Stanley et sera diffusée en direct sur la MBC le 3 juillet à 10h.

Le Père Jean-Michaël Durhône, délégué épiscopal du Service diocésain de la Pastorale des Jeunes et des Vocations, a rappelé le plaidoyer du Pape François pour davantage d’attention aux jeunes lors de sa visite à Maurice. « Nous sommes arrivés à un moment où nous nous demandons comment avancer dans l’Église. Et, nous insistons sur la place des jeunes dans l’Eglise » dit le Père Durhône, qui ajoute qu’après avoir écouté plusieurs jeunes, un besoin revient en boucle: le temps pour être écouté.
« Les jeunes sentent qu’ils ont un rôle important à jouer », s’est-il appesanti. Il souhaite ainsi que les jeunes prennent davantage place au sein de l’église en s’engageant.
Arnaud Bigaignon, du département finance de l’Évêché de Port-Louis, a indiqué que le budget que nécessite la formation des séminaristes cette année s’élève à Rs 12,3 millions et que le diocèse a pu recueillir Rs 5.5 millions l’an dernier. « Ces Rs 12,3 millions impliquent les frais universitaires, le passage et l’assurance. Nous comptons sur les dons pour une partie du financement », indique-t-il.
Outre les traditionnelles cartes de parrainage, il est possible de contribuer via virement bancaire, Juice et MyT Money.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour