Le chiffre d’affaires de cette société progresse à Rs 682 millions cette année

Le groupe veut devenir le Best Employer de Maurice d’ici 2023

En décembre 2020, Natec Medical a lancé son premier Corporate Report mettant l’accent sur ses réalisations, ses activités et les défis rencontrés par le groupe pour l’exercice 2019-2020. Six mois plus tard, le groupe publie la deuxième édition, donnant un aperçu de ses résultats pour l’exercice 2020-2021.

L’entreprise voit ainsi son chiffre d’affaires passer de Rs 519 millions en 2020 à Rs 682 millions cette année. En 2018, cet indicateur était affiché à Rs 275 millions. Il en est de même pour la valeur de ses actifs, qui est passée de Rs 258 millions en 2018 à Rs 569 millions cette année. Ce qui fait dire à Vincent Lagarde, président du groupe, que « Natec is clearly on the right track ». Le groupe déploie ses ailes et ne se concentre pas uniquement sur des objectifs financiers, mais envisage aussi de devenir le meilleur employeur de Maurice d’ici 2023.

Vincent Lagarde est convaincu que les objectifs fixés seront atteints. « Malgré des conditions très difficiles et un contexte quelque peu incertain, le chiffre d’affaires est passé à Rs 682 millions en 2021. En mars, nous avons à nouveau été confrontés à un confinement national dû à la pandémie, mais toutes les mesures définies par notre comité de crise ont été immédiatement mises en œuvre et la production a repris très rapidement. Je suis très reconnaissant à tous les employés de Natec, qui ont appris de l’expérience que nous avons tous vécue en 2020, et ont compris l’absolue nécessité de maintenir la production », explique-t-il.

Malgré un ralentissement dans le secteur des dispositifs médicaux à l’échelle mondiale, les commandes du groupe n’ont pas été très affectées. Aucune commande n’a été annulée, mais certaines ont été retardées, principalement pour des raisons de logistique. L’un des défis majeurs auxquels est confronté Natec est la nécessité que ses produits soient expédiés et livrés en temps et en heure. « We counter this issue by having at all times a high level of stocks. This practice is precisely what allowed us in 2020, to resume our production only a few days into lockdown », poursuit Vincent Lagarde.

À ce stade de son développement, Natec Medical a maintenant un grand besoin d’augmenter sa production et de diversifier ses produits. Et le site actuel du Maeva Center, à Ébène, a atteint sa pleine capacité, même avec la mise en place de l’équipe de nuit. Vincent Lagarde souligne : « the need for new and bigger premises is now an absolute necessity. For the last year, we have been working on finding suitable location and funding for new premises allowing Natec to expand accordingly. The construction has begun, and Natec is expected to move in by January 2023. »

Environ 2 000 mètres carrés de Cleanrooms flambant neuves et de haute technologie seront installées, permettant d’augmenter la production. Plus d’espace sera également disponible pour le développement de nouveaux produits. Cette expansion permettra au groupe de créer environ 800 nouveaux emplois au cours des deux prochaines années.