L’ambassadeur de France à Maurice, Emmanuel Cohet, a remis à Nicolas Ritter, directeur exécutif et fondateur de Prévention, information et lutte contre le sida (PILS) l’insigne de Chevalier de l’Ordre du Mérite. C’était ce 9 juillet à la résidence de l’ambassadeur de France, à Floréal.

« C’est un honneur que d’être aujourd’hui décoré de l’Ordre du Mérite en tant que Chevalier et je suis d’autant plus honoré que cette distinction, c’est vous, M. l’ambassadeur, qui me la remettez ! » C’est en ces termes que Nicolas Ritter a accueilli cette illustre distinction qui l’élève au rang de Chevalier de l’Ordre du Mérite. Le premier Mauricien à avoir eu le courage d’avouer vivre avec le sida et celui qui fonde, dans la foulée l’Ong PILS, devenue une association phare dans la lutte contre le sida et qui milite pour le respect des droits des patients atteints de ce virus, dans notre pays, a relevé qu’« Emmanuel Cohet a suivi avec attention les projets de PILS, financés par l’AFD, le Fonds mondial et l’initiative 5 Pour Cent, pour ne citer qu’eux, ainsi que nos actions au sein de notre Union, Coalition Plus. »

Emmanuel Cohet a confirmé cela, expliquant que « dès mon arrivée à Maurice, j’ai compris le rôle prépondérant joué par Nicolas Ritter pour ce qui est de l’information et les formations relatives au VIH. » Retraçant le parcours de l’activiste et militant, actuel directeur de PILS, l’ambassadeur de France à Maurice a évoqué les axes majeurs de la vie de Nicolas Ritter ainsi que l’apport de ses parents dans son combat. Le récipiendaire de l’insigne de Chevalier de l’Ordre du Mérite devait, justement, remercier en premier lieu ses parents, Jacques et Odile Ritter. Ainsi, a-t-il déclaré : « Sans vous, vos valeurs, votre éducation, votre ouverture aux autres et à tous mes combats, je n’aurais jamais pu être sur autant de fronts. Je vous aime ! »

Dans le même souffle, Nicolas Ritter a également eu des mots de remerciements pour le Dr Catherine Gaud. « Mon médecin et la partenaire de tous mes combats dans la zone océan Indien où ensemble, et avec bien d’autres, nous avons construit une réponse médicale et militante. »

Durant la soirée d’hier, Nicolas Ritter a également annoncé qu’il quittait, très prochainement, ses fonctions de directeur exécutif de PILS pour prendre de nouvelles responsabilités au sein de Coalition Plus, une plateforme internationale réunissant des organisations communautaires engagées dans la lutte contre le sida et les hépatites.
Pandémie de Covid-19 oblige, la cérémonie qui s’est tenue à la résidence de l’ambassadeur de France à Maurice n’a pu avoir lieu en présence d’un grand nombre d’invités, ainsi que c’est de mise pour ce type d’événements. Cependant, Nicolas Ritter est parvenu à réunir une assistance composée surtout de ses proches collaborateurs, de représentants du monde associatif, d’anciens et actuels membres du conseil d’administration de PILS ainsi que d’amis de toujours.