« Qu’elle soit petite ou grande, chaque contribution compte pour le progrès de notre société. » C’est ce qu’a Thierry Vallet, PDG par intérim d’AfrAsia Bank, lors de la remise d’un un chèque de plus de Rs 1 milion au Mahébourg Espoir Education Center, hier, pour marquer la Journée mondiale de l’Environnement. Le thème de cette journée est la restauration des écosystèmes. D’où l’appel lancé à la mobilisation de chaque pays, entreprise et individu. Le don est d’autant plus symbolique que cette initiative concorde avec l’agenda durable de la fondation.

Cette initiative de solidarité s’est concrétisée grâce au soutien de Round Table Mauritius et du Club 41. L’objectif est de fournir à des familles des denrées alimentaires et des articles ménagers de base. Une contribution mensuelle, qui sera versée sur une période de 12 mois, bénéficiera à 29 familles du Mahébourg Espoir Education Center, soit 131 personnes, qui ont été directement affectées par la catastrophe du MV Wakashio.

Cette marée noire est l’une des pires catastrophes environnementales à avoir frappé nos lagons en juillet 2020. En plus d’avoir gravement endommagé notre écosystème marin, elle a bouleversé les activités des pêcheurs, qui avaient déjà du mal à joindre les deux bouts en raison de la pandémie de COVID-19.

Face à cette crise sans précédent, le personnel d’AfrAsia s’est porté volontaire pour fabriquer des barrages flottants à Bagatelle et Mahébourg. Et la fondation a récolté plus de Rs 2 M pour l’achat d’équipements de protection individuelle en faveur des volontaires et de matériaux pour fabriquer des barrages flottants contre la marée noire. De plus, une partie des fonds restants a été allouée à l’Ong Eco-sud pour soutenir ses projets de préservation des zones touchées par la marée noire.

« Notre soutien au Mahébourg Espoir Education Center reflète l’engagement de la Fondation AfrAsia envers la communauté et l’écosystème. Près d’un an après cette catastrophe écologique, qui a non seulement détruit notre écosystème marin mais a également touché de nombreuses familles, le besoin d’aide persiste. Nous ne pouvons être insensibles aux besoins de ces familles. Notre mission, en cette Journée mondiale de l’environnement, est d’agir de manière respectueuse envers notre écosystème et nos concitoyens. Nous nous engageons à protéger la faune et la flore de notre pays, et nous voulons encourager davantage de Mauriciens à adopter ces valeurs. Aux côtés de Round Table et du Club 41, nous avons la possibilité de faire plus pour façonner un monde différent », a affirmé Thierry Vallet.

En outre, Round Table Mauritius et le Club 41 combinés ont reçu plus de Rs 400 000. Ce fonds permettra de fournir des bons pour la nourriture de base et des articles d’hygiène aux parents/tuteurs des élèves du Mahébourg Espoir Education Center.

« Round Table est présente à l’île Maurice depuis plus de 55 ans. Il s’agit d’une organisation de jeunes partageant les mêmes idées, où l’amitié et la philanthropie vont de pair. Lorsque le pays a été confronté à cette catastrophe écologique majeure l’année dernière, résultant de la marée noire du MV Wakashio, Round Table Mauritius et le Club 41 Mauritius se sont associés à la Fondation AfrAsia pour aider les familles dont les conditions de vie ont été directement affectées. Nous avons également apporté notre soutien aux interventions en faveur de la faune et de la flore endémiques afin de les protéger et de les préserver des graves effets de la marée noire. À Round Table Mauritius, nous croyons fermement en la nécessité d’aider les communautés défavorisées et nous aidons activement des organisations caritatives notables pour que l’île Maurice soit meilleure demain », souligne Mithilesh Lallah, président de Round Table Mauritius.