La compagnie Polyco Group International a obtenu un ordre de saisie de la Cour commerciale contre le navire chinois Lu Rong Yuan Yu 588, qui ne pourra donc quitter le territoire mauricien. Dans un affidavit juré en Cour, la compagnie exprime ses craintes à l’effet que le navire chinois prenne la fuite sans honorer ses dettes. L’opération de sauvetage a coûté environ USD 1,2 million.

Les services de la compagnie internationale avaient été retenus par le représentant local du bateau Chang Fong Marine & Shipping. La compagnie explique, dans son affidavit, que les opérations de sauvetage du navire étaient « compliquées et dangereuses » et que les propriétaires n’ont jusqu’ici pas fourni la garantie de USD 950 000 demandée par la compagnie Polyco Group International. D’où la demande devant la Cour suprême pour que le navire soit placé sous séquestre.

L’équipage du chalutier Lu Rong Yuan Yu 588 est interdit de quitter le sol mauricien tant que l’enquête préliminaire du capitaine H. Noël ne sera pas complétée. Le navire échoué se trouve dans la rade de Port-Louis après avoir été remorqué par le Sir Edward. Pour rappel, le bateau de pêche chinois s’est échoué sur les récifs de Pointe-aux-Sables dans l’après-midi du dimanche 7 mars. Ce chalutier de 45 mètres de long et 7 mètres de large avait à son bord 130 tonnes de fioul et cinq tonnes de lubrifiants.