Renganaden Padayachy

– Prêt sans intérêts et allocation spéciale aux 200 000 Self-Employed évoqués au conseil des ministres ce matin

Le ministre des Finances, Renganaden Padayachy, s’apprêtait, ce matin, à présenter un nouveau plan de soutien pour tenter d’atténuer l’impact économique de cette deuxième vague de la pandémie de COVID-19 dans le pays. Les détails de ce plan, ciblant principalement les Petites et moyennes entreprises (PME) et aussi bien que les 200 000 Self-Employed, seront abordés lors des délibérations du conseil des ministres du jour. C’est ce qu’a appris Le Mauricien auprès de sources informées.
Ainsi, les petits entrepreneurs et ceux travaillant à leur propre compte pourront bénéficier d’une allocation spéciale de quelque Rs 10 000. C’est le deuxième package du ministère des Finances en moins d’un an depuis que le pays a subi pour la première fois les conséquences du nouveau Coronavirus avec des répercussions sur les petits business et commerces.

Parmi les points qu’adresserait spécifiquement ce nouveau plan de soutien sont les mesures visant à donner du sérum au secteur des PME. Ainsi, ces derniers jours, les techniciens ont multiplié les contacts avec plusieurs parties prenantes du secteur en vue d’apporter un « soulagement aux petits » dans cette conjoncture économique – rendue plus difficile par ce deuxième lockdown en un an.

Le conseil des ministres de ce matin devrait accorder son feu vert aux modalités et au quantum de ce prêt sans intérêt et sans garantie. Le but est principalement de sauver les emplois au niveau de ce secteur. L’on met en avant que l’écosystème des Petites et moyennes entreprises, soit 138 000 d’après les décomptes officiels, doit être encadré et préservé en vue de la reprise post-deuxième vague. Les PME, générant un chiffre d’affaires annuel inférieur à Rs 50 millions, contribuent à près de 50% de la création d’emplois avec une contribution à la valeur ajoutée brute s’élevant à 35,7%.

Le plan de soutien comprend entre autres ce prêt sans intérêt sous forme de Special Grant permettant aux PME de garder la tête hors de l’eau avec ce nouveau confinement. Un appui considérable aux Self-Employed pour faire face aux répercussions de cette deuxième vague est aussi envisagé. Les Rs 2 550, annoncées récemment, devraient être versées aux employés qui travaillent pour leur propre compte avec également une allocation spéciale aux 200 000 personnes déjà fichées à la Mauritius Revenue Authority. Au ministère des Finances le montant pourrait être de Rs 10 000 pour chaque self-employed, soit un budget de Rs 2 milliards.

Par ailleurs, les paiements de la VAT au niveau de la MRA prévus pour le mois de mars seraient aussi renvoyés pour le mois de juillet également.