Photo illustration

Le poste d’Assistant Language Teachers (ALT) sous le programme Japan Exchange and Teaching (JET), ouvert aux Mauriciens, a été étendu au 20 mai. Ceux qui seront retenus seront envoyés dans la ville de Shizuoka pour servir dans des collectivités locales ainsi que dans des écoles primaires, des collèges et des lycées publics et privés au Japon.

Selon l’ambassade du Japon à Maurice, ceux intéressés par ce poste devront envoyer tous leurs documents et leur candidature avant 16h le 20 mai. Ils ont aussi le choix de venir déposer tous leurs documents en main propre au bureau de l’ambassade, à Ébène. Une fois cette étape franchie, les documents seront analysés par l’ambassade. Les candidats seront ensuite appelés pour un entretien, prévu dans la semaine du 24 mai. Ceux qui seront retenus partiront au Japon le 12 septembre.

Plusieurs responsabilités sont attachées à ce poste. Ceux envoyés au Japon devront offrir leur soutien à des projets liés aux activités internationales tenues par des entreprises contractuelles. Ces activités concernent, entre autres, la traduction, la compilation de publications dans une langue étrangère, l’édition, la conception et la mise en place de programmes d’échange internationaux. Les Mauriciens sélectionnés devront également assister dans la participation des activités de groupes locaux ou d’organisations engagés dans l’échange international. Les enseignants pourront aussi être appelés à accomplir d’autres activités, selon leur superviseur.

Le JET Programme vise à renforcer l’internationalisation du Japon en favorisant la compréhension mutuelle entre le peuple japonais et celui d’autres nations. Le programme vise à améliorer l’enseignement des langues étrangères et à promouvoir les échanges internationaux au niveau local en favorisant les liens entre les jeunes Japonais et les jeunes étrangers. Le programme a débuté en 1987 avec la coopération des gouvernements des pays participants. En 2019, le programme comptait 5 761 participants issus de 57 pays.