photo illustration

– Deux enfants admis les 28 et 29 octobre et le troisième le 3 novembre

— Vive altercation hier entre le Head Master de l’établissement et un parent mécontent de ces admissions non-conformes aux procédures

En marge du changement de l’année scolaire, qui débutera au mois de juin au lieu de janvier, les enfants, âgés de cinq ans au plus tard le 31 mai 2021, seront admis en Grade 1 (Std 1) en juin de l’année prochaine. Or, trois enfants ayant fêté leurs cinq ans au mois d’avril et de mai derniers auraient déjà fait leur entrée à l’école primaire. Ils ont été admis durant ces sept derniers jours dans une classe de Grade 1 dans une Star School des hauts des Plaines-Wilhems. Ces admissions ne sont pas conformes aux règlements stipulés par le ministère de l’Éducation.

Cette affaire suscite des remous à l’école concernée et provoque la colère des parents qui ont fait de demandes d’admission pour l’année prochaine. Qui a autorisé l’admission de ces trois enfants en cette fin de deuxième trimestre au détriment de milliers d’enfants, qui auraient dû entrer à l’école en janvier 2021 mais qui devront patienter jusqu’à juin de l’année prochaine ? Soulignons que l’enregistrement des demandes pour l’admission pour la prochaine année scolaire pour les écoles du gouvernement et les Aided Schools s’est déroulé du 12 au 29 octobre.

La nouvelle de l’admission non-règlementaire de ces trois enfants à une High-Demand School s’est parmi les parents attendant de réponses à leurs demandes respectives. Ainsi qu’un des parents concernés a débarqué hier dans cet établissement pour faire part de son mécontentement. Le Head Master, visiblement gêné par la tournure des événements et, face aux interrogations, aurait laissé entendre que la directive pour l’admission de ces trois enfants « émanerait d’en haut lieu ». Des parents envisageraient une manifestation dans les prochains jours.

Les dates de naissance de ces trois enfants concernés par ces admissions « passe-droit » sont comme suit : 24 avril 2015 pour R., 1er mai 2015 pour V. et 22 février 2015 pour A. Ils ont fait leur entrée en classe de Grade 1 juste après le congé d’une semaine accordé au primaire et au secondaire. Les deux premiers ont été admis les 28 octobre et 29 octobre tandis que le troisième le 3 novembre et les trois nouveaux en cette fin de deuxième trimestre sont dans la section “Green”. Et comme le veut la procédure, l’admission – inattendue — de ces enfants figurerait dans l’Admission Book de l’école.
« Qui a autorisé l’admission non-conforme aux procédures de ces trois enfants dans cette école depuis une semaine alors que la date de la grande rentrée pour l’année scolaire 2021-22 a été fixée pour juin 2021 ? On ne croit pas que le Head Teacher aurait pris une telle décision de lui-même », disent certaines personnes occupant des postes importants dans le secteur du primaire. On se pose aussi des questions sur la motivation des parents sur l’entrée prématurée de leurs enfants en Grade 7. « Pourquoi n’ont-ils pas attendu comme tout le monde la grande rentrée en juin 2021 pour faire admettre leurs enfants ? » se demandent-ils.

Par ailleurs, les procédures pour l’admission en Grade 1 ont été l’objet d’une question parlementaire lors de la séance de mardi. « Dans le sillage de la pandémie de COVID-19, le calendrier scolaire a été revu. L’année commencera désormais en juin et se terminera en mars de l’année suivante. Avec le nouveau calendrier scolaire, mon ministère a prévu les ajustements nécessaires, afin que tous les enfants ayant atteint l’âge de cinq ans au 31 mai 2021 soient admis en première année au cours de la prochaine année scolaire 2021/22. Le Règlement sur l’éducation a été modifié à cette fin », a dit Leela-Devi Dookun, la VPM et ministre de l’Éducation, confirmant « the admission of pupils to Grade 1 as from june 2021 ».