La pandémie a eu un impact défavorable sur la rentabilité du groupe Gamma, avec une baisse de 62% de ses profits pour l’année financière se terminant le 31 décembre 2020. Ses profits passent donc à Rs 227,8 millions, comparés à ceux de Rs 596,3 millions en 2019. Son chiffre d’affaires subit le même sort, reculant de Rs 5 milliards (en 2019) à Rs 4,6 milliards en 2020.

Dans le segment “Building Materials”, les bénéfices opérationnels ont chuté à Rs 196,7 millions, comparés à Rs 228,1 millions en 2019. S’agissant du pôle “Contracting”, il affiche des pertes opérationnelles de Rs 22,6 millions, comparé à des profits de Rs 16,6 millions en 2019. Pour le troisième pôle d’activités du groupe, “Lottery”, qui regroupe les activités de sa filiale Lottotech, ses profits opérationnels sont en net recul, soit à Rs 80,9 millions, contre Rs 188,4 millions en 2019. Un dividende final de Rs 1,50 par action (décembre 2019 : Rs 0,75 par action) a été déclaré le 20 mars 2020 et a été payé avant le 30 juin 2020 pour l’exercice clos le 31 décembre 2019.

L’impact négatif de la Covid-19 est particulièrement mis en évidence dans les résultats financiers de Morning Light Ltd, compagnie associée du groupe Gamma, qui possède un établissement sur la côte ouest opéré par le groupe Hilton. Les effets de la pandémie ont aussi affecté le pôle “Contracting”.

La direction de Gamma souligne : « It remains unclear to what extent the ongoing crisis in the world will continue to impact on the Mauritian economy specially driven by the restrictions on international travels, the downturn in the tourism sector, the impact on consumer spending and the effect of these factors on the segments of the group. »
La direction continue à suivre l’évolution de la pandémie de même que les implications à court et moyen termes des deux confinements. Entre-temps, elle dit avoir placé la santé, la sécurité et le bien-être de ses collaborateurs, ainsi que la continuité des activités, en termes d’opérations et de trésorerie, au cœur de sa stratégie de gestion de crise.
Sur le plan sectoriel, s’agissant des matériaux de construction, pôle qui a enregistré une baisse des profits opérationnels, l’activité a été confrontée à des défis supplémentaires en raison d’une augmentation du coût des matières premières, elle-même entraînée par un affaiblissement de la roupie.

Toutefois, malgré un environnement opérationnel difficile, le pôle “Building materials” a fait preuve de grande résilience et a démontré sa capacité à assurer un approvisionnement continu en ciment sur le marché pour répondre à tout moment à la demande, tout en restant rentable pendant l’année.

L’exercice financier 2021 devrait être tout aussi difficile, selon Gamma, et le pôle “Building materials” a pris des mesures proactives pour assurer un approvisionnement continu du marché. Concernant le pôle “Contracting”, les pertes d’exploitation enregistrées en 2020 sont la conséquence directe du confinement de deux mois. Dans le pôle “Lottery”, là encore le confinement a eu un impact direct sur son chiffre d’affaires et sa profitabilité. Pendant les troisième et quatrième trimestres de l’année, l’activité a montré des signes de redressement vers un niveau prépandémique, notamment grâce au lancement de la Loterie Vert, nouvelle version.