Éliminer l’Hépatite C dans l’île. C’est le but du ministère de la Santé, qui s’est donné jusqu’en 2025 pour le faire.

« Dans le passé les médicaments coûtaient chers. Une compagnie a fait don de plusieurs doses de médicaments pour traiter presque 3 000 patients », a indiqué le ministre Kailesh Jagutpal à l’issue du lancement des activités dans le cadre de la Journée mondiale contre l’Hépatite, observée le 28 juillet.

Le ministre de la Santé a estimé que dans quatre à cinq ans « nou pou resi fini donn medikaman ek donn tretman ».

Une structure a été mise en place pour la formation du personnel soignant et des équipements ont été fournis aux laboratoires.

À savoir que l’île compte 13 centres de traitement contre l’Hépatite C dont les cinq hôpitaux régionaux.