Grand-Bassin (photo d'archives)
  • La MTTF a dans un communiqué souligné qu’elle ne fait pas partie de l’organisation

La Mauritius Sanatan Dharma Temple Federation (MSDTF), organisation socioculturelle qui regroupe 270 temples à travers le pays, a pris la décision de ne pas participer aux séances de prières, le “Maha Yaj” et le “Ganga Aarti” dimanche à Grand-Bassin. Cette manifestation, organisée par la Hindu Coolie Parivaar pour empêcher l’apparition des calamités dans le pays, a fait l’objet des critiques de la part de Bhojraj Ghoorbin, le nouveau président la MSDTF.

Dans une déclaration au Mauricien ce matin, Bhojraj Ghoorbin nous a confié que le “headpriest” de la fédération, l’acharya Mohunprasad Saklani, lui a fait part de son appréhension quant à l’organisation d’un Maha Yaj durant la période de Pitra Paksh. « C’est une période dédiée à des prières et des rituels aux ancêtres et il n’est pas propice de participer à la grande prière de Maha Yaj », soutient-il. Nombreux sont ceux qui attendent le passage de cette période pour lancer un nouveau projet et il n’est pas souhaitable de participer à des prières durant cette période propice. Ainsi, le comité exécutif de la MSDTF ne sera pas présent dimanche à Grand-Bassin.

La Mauritius Tamil Temples Federation (MTTF) a, par l’entremise de son secrétaire, Thiru Pallany Narayanam, précisé qu’aucun membre de cette fédération n’était présent lors de la conférence de presse organisée par la Hindu Coolie Parivaar mercredi et qu’elle n’est, en aucune façon, impliquée dans l’organisation des prières à Grand-Bassin dimanche. Le communiqué précise qu’un membre du Hindu Coolie Parivaar avait évoqué la présence d’un représentant de la MTTF à cette conférence de presse. Or, personne n’était présent et le nom de la fédération tamoule a été mentionné sans leur approbation.