Le campus du Réduit prévoit d’enrichir son cursus avec de nouvelles filières d’études académiques

L’université de Maurice a fixé la rentrée pour l’année académique 2021/22 au 3 novembre prochain. De nouveaux cours menant à une maîtrise seront lancés sur l’intelligence artificielle et la technologie financière. De plus, d’autres cours en partenariat avec les compagnies privées sont également envisagés. Toutefois, les procédures suivant la date choisie pour cette rentrée contestées par les syndicats de cette institution tertiaire de Réduit.

Le MSc in Financial Technology est le fruit d’une étude de marché et de plusieurs séances de travail  entre les membres de la faculté de Law and Management et celle de l’ Information, Communication and Digital Technology.  “Cette maîtrise en Financial Technology offrira aux étudiants la connaissance pratique et théorique essentielle dans la technologie financière et les services financiers en général”, fait-on comprendre dans les milieux officiels sur le campus du Réduit.

Le programme d’études a été élaboré avec le concours de l’industrie et d’une série de réunions tenues de manière régulière. Ce cours devra équiper l’étudiant de compétences nécessaires pour exploiter des sujets tels, le développement de logiciels pour l’innovation numérique, le Machine Learning, le Big Data Analytics, la Blockchain et la crypto-monnaie”. Le programme d’études a aussi été avalisé par le Human Resources Development Council sous le Graduate Training for Employment Scheme.

Dans un rapport, l’UoM fait ressortir avoir organisé des séances de travail avec des opérateurs de la FinTech à Maurice et, que toutes les informations ont été prises en considération et ainsi, le programme établi au départ avait été amendé et circulé pour être approuvé. « Par le biais des échanges avec les membres de la Mauritius Bankers Association au sein du  HRDC, il a été relevé qu’il existe un besoin pour développer les capacités et la remise à niveau des compétences du personnel en poste pour répondre aux demandes des applications Fintech », fait-on comprendre officiellement.

Ceux qui veulent opter pour cette maîtrise devront être, au préalable, détenteurs de licence dans la finance, le Computing ou des domaines associés. Une année d’expérience de travail dans le domaine de l’informatique, la finance ou un autre domaine relatif est nécessaire. Les diplômés en STEM (Science, Technology, Engineering, and Mathematics) seront aussi considérés à condition qu’ils aient une année d’expérience dans le domaine de la finance, l’information ou un autre domaine associé.

Une maîtrise en intelligence artificielle en collaboration avec l’université de Witwatersrand de l’Afrique du Sud, l’université de Malawi et l’université de Vérone sera aussi au programme de la rentrée académique de novembre. L’introduction de ce nouveau cours tient en ligne de compte le nouvel environnement de travail avec la percée de l’intelligence artificielle dans les années à venir. « Nous avons noté une forte demande pour la maîtrise en intelligence artificielle lors du dernier recrutement. Les compagnies veulent aussi remettre à niveau les compétences de leur personnel pour répondre aux besoins des applications de l’intelligence artificielle »,souligne-t-on.

Des entreprises ont même pris contact avec  l’Université de Maurice  pour que ce programme soit à nouveau proposé étant donné des changements et des avantages enregistrés chez les anciens candidats inscrits à ce programme.

« Ce cours a été élaboré soigneusement pour permettre aux étudiants de développer des compétences en analyse de données et exploiter les aspects traditionnels et de dernier cri de l’intelligence artificielle et du machine learning. Ce cours sera offert en Blended Mode”, indique-t-on.

Toujours dans l’élan à développer les compétences, un MSc en Business Engineering sous le Graduate Training for Employment Scheme en collaboration avec Ceridian sera inscrit au programme d’études universitaires. Ils seront 20 étudiants, détenant de  licence en Computing ou dans une autre filière relative à être acceptés pour ce cours tout en bénéficiant  de cette bourse. Ce cours d’une durée d’un an sera divisé en six mois en entreprise et, six mois en classe. La compagnie a entamé sa campagne de recrutement.

Par ailleurs, le MSc en Applied Software Technologies en collaboration avec Accenture se poursuivra. Ce cours est à son septième groupe d’étudiants. Ce cours a aussi été approuvé par le HRDC. Ils seront 25 étudiants qui seront recrutés.

Les syndicats remontés contre le VC

La rentrée universitaire prévue au mois d’octobre a été repoussée de quelques semaines. La date a été fixée au 3 novembre. L’annonce de la rentrée au mois de novembre faite par le vice-chancelier, Dhanjay Jhurry  lors d’une interaction avec la presse est mal vue par les syndicats. D

D’ailleurs, un courriel conjoint a été envoyé par le président de l’ University of Mauritius Staff Union, Iqbal Sookhroo, et un représentant de l’ University of Mauritius Academic Staff Union au président du Council de l’institution. Dans leur courriel, ils se disent surpris d’appendre que la date de la rentrée académique 2021/2022 a été repoussée au mois de novembre.

« As far as we are aware such décision is taken at the level of Senate as the Calendar of activities have to be discussed and approved”, écrivent-ils dans le courriel. Pour Iqbal Sookhroo, le VC n’aurait pas suivi les procédures. Contactée pour un commentaire, une source auprès de la direction avance que cette décision a été prise dans l’éventualité que la proclamation des résultats du Higher School Certificate soit retardée.