Un accord favorable a été finalement trouvé entre les 1 700 employés et les employeurs d’Esquel Group de Maurice suite aux négociations tripartites. Une rencontre a eu lieu ce jeudi 29 octobre au bâtiment Victoria, en présence du ministre du Travail, Soodesh Callichurn.

Une solution a été approuvée par les travailleurs, qui recevront un mois de salaire par année de service et bénéficieront d’un plan de redéploiement déjà mis sur pied.

« Nous avons déjà pris contact avec les compagnies manufacturières pour le redéploiement des travailleurs. Nous  formerons également ceux qui souhaitent se tourner vers d’autres métiers. Tout dépendra de leurs choix », a assuré le ministre Callichurn.

L’homme de loi des employés, Assad Peeroo, se dit très satisfait du développement de cette affaire et remercie le ministère « d’avoir été efficace et d’avoir facilité l’accord entre employés et employeurs », a-t-il soutenu face à la presse.

« Nous remercions notre homme de loi, le ministre et la direction pour les négociations, nous sommes très satisfaits”, a déclaré Marie Laurence Augustin, qui compte 27 ans de service.

Soodesh Callichurn a parlé de la guerre commerciale entre la Chine et l’Amérique, qui a passé une loi pour décourager les échanges entre toutes les compagnies américaines et les entreprises internationales suspectées de « force labour ». 

La compagnie Esquel Group a été touchée de plein fouet par cette mesure, qui impacté la production et les activités de la société dans l’île.