– Les informations communiquées aux écoles in extremis avant une question parlementaire de l’opposition aujourd’hui sur les examens de Cambridge

– Un Information Meeting en ligne aujourd’hui pour les chefs d’établissements

Les autorités sont finalement sorties de leur mutisme au sujet des informations maintes fois réclamées depuis plusieurs semaines par des chefs d’établissements et enseignants du secondaire d’Etat et privé, et des élèves en Form IV et en Lower VI, au sujet des examens de SC/HSC prévus pour mai-juin 2022. Les Syllabuses for 2022 Examinations ont en effet été communiqués aux écoles vendredi dernier et les chefs d’établissements ont transmis hier ces informations aux chefs de départements. Serait-ce la question du député Adil Meer Meea concernant les prochains examens de Cambridge, et figurant au menu des travaux parlementaires d’aujourd’hui, qui aurait finalement activé la démarche du ministère de l’Education et du Mauritius Examinations Syndicate (MES) pour communiquer les informations tant attendues dans les écoles ?

Après plusieurs semaines d’attente, des recteurs ont confirmé hier au Mauricien avoir enfin reçu du MES les documents officiels relatifs aux examens de SC/HSC 2022, notamment la liste des matières aux niveaux du “O-Level” (SC) et du “A-level” (HSC). Dans sa circulaire No 38, le MES demande aux écoles de consulter son site « to have access to the syllabuses which will be examined in june 2022 » et de s’assurer à travers leurs chefs de départements « that the appropriate syllabuses are being taught ». Le MES organisera en outre cette semaine des “Information Meetings” sur le syllabus des examens de 2022 destinés aux recteurs et chefs de départements.

Pour leur part, les recteurs et chefs de départements vont à présent examiner en détail le contenu du syllabus de chaque matière pour voir s’il y a des changements par rapport aux programmes d’études pour les examens de novembre 2021 auxquels les élèves de Form IV et de Lower VI auraient dû prendre part s’il n’y avait pas eu de changements apportés aux dates d’examens.

« Certes, nous avons l’esprit un peu plus tranquille du fait des informations que nous venons de recevoir, mais nous avons perdu beaucoup de temps. C’est une situation ennuyeuse, parce qu’il y a certains changements au niveau de la littérature française », réagit un chef de département de français de collège d’Etat. En effet, au niveau du SC, les enseignants doivent à présent remplacer le texte de L’Avare par celui des Fourberies de Scarpin. « Dans beaucoup de collèges, les enseignants ont presque bouclé l’étude de L’Avare », explique ce chef de département.

Mais il y a une autre préoccupation dans les écoles : le manque de manuels correspondant au nouveau syllabus pour certaines matières, notamment pour “Physics”. « Des libraires ont déjà passé commande, mais ils nous ont dit qu’il faudra attendre jusqu’au mois de septembre ou plus tard pour recevoir les manuels en raison de la fermeture des frontières », nous dit un enseignant. A noter que pour les examens de mai/juin 2022, 49 matières sont au programme au niveau du “O-level/SC” et 57 à celui de “A-Level/HSC/Advance Subsisidiary”.

Par ailleurs, dans sa question figurant à l’agenda des travaux parlementaires, le député mauve Adil Ameer Meea demande à la vice-Première ministre et ministre de l’Education si le MES a eu des discussions avec Cambridge au sujet des examens de SC/HSC 2021 concernant la date de ces examens et le syllabus, et quels en ont été les résultats…

MARINE SCIENCE/ENVIRONMENTAL MANAGEMENT
Demande express d’informations aux écoles
Les chefs d’établissements ont mis les bouchées doubles vendredi dernier pour rassembler et soumettre dans les minutes qui suivent au ministère de l’Education des informations concernant les cours dispensés par rapport au Marine Science/Ocean Studies et au Environmental Management dans les différentes classes de Form I à l’Upper VI. Les écoles avaient à communiquer ces informations aux Zones Directorates avant 9h30 ce jour-là.
Cette demande express du ministère fait suite à une question parlementaire du député rouge Osman Mohamed, prévue pour aujourd’hui. Soulignons que Le Mauricien, dans un article publié le 10 août dernier, avait fait état du très faible d’intérêt des candidats pour les matières liées à l’environnement aux examens de SC/HSC.