– Des recteurs et enseignants : « Nous n’avons rien reçu du MES »

Les élèves de Lower VI (Grade 12) cette année, et qui prendront part aux examens de HSC en 2022, ainsi que leurs enseignants se disent « inquiets et dans le flou » dans leur préparation en raison des changements survenus dans certains syllabus, notamment pour des matières requérant des travaux pratiques. Alors que la vice-Première ministre et ministre de l’Education, Leela Devi DFookun-Luchoomun, n’entrevoit pas de problèmes, car les écoles, dit-elle, « ont déjà obtenu le syllabus » des matières pour les examens de 2021 et de 2022. Des recteurs et des enseignants affirment le contraire faisant comprendre qu’ils « attendent toujours une communication du Mauritius Examinations Syndicate (MES) donnant des informations sur les changements à certains syllabus ».

Des recteurs et des enseignants sont catégoriques : « Mises à part les informations figurant sur le site de Cambridge pour les examens de 2022, nous n’avons toujours pas reçu de communication du MES concernant les changements dans plusieurs syllabus. » C’est en effet en allant chercher sur le site de Cambridge des informations concernant le syllabus de “Design and Textile” que des enseignants ont découvert que cette matière figurait dans les “november series”, et non aux examens de mai-juin.

« Il n’y a aucun trouble au sujet des prochains examens de Cambridge. Tous les élèves pourront prendre part a ces examens et tout a été réglé », délare Leela Devi Dookun après la célébration au Collège La Confiance, à Beau-Bassin, marquant les 50 ans de cet établissement. Interrogée spécifiquement sur les changements notés par des enseignants pour certains syllabus, tant pour les examens de 2021 que pour ceux de 2022, et qui donnent lieu à des inquiétudes à cause du manque d’informations, la ministre répond : « Tous les syllabus ont été envoyés aux écoles. Peu importent les changements, car tout a été communiqué aux écoles, et elles devront prendre les dispositions nécessaires. Il y a une fréquence à laquelle Cambridge change le syllabus, que ce soit pour les examens de mai-juin ou ceux d’octobre-novembre 2022. »

Par ailleurs, au sujet des examens de mai-juin 2021 concernant les élèves qui sont cette année en Form V et en Upper VI, la ministre a affirmé que toutes les épreuves proposées d’habitude par Cambridge pour les examens d’octobre-novembre seront « available », sauf pour quatre matières en SC, à savoir “Music”, “German”, “Spanish” et “Statistics”. « Les candidats qui se sont inscrits dans ces matières pourront prendre part aux examens d’octobre-novembre 2021. Nous permettrons aux élèves concernés et qui opterons pour ces matières en HSC d’être admis en Lower VI en attendant leurs résultats dans ces disciplines », dit-elle.

Soulignons qu’en raison des changements de dates d’examens de Cambridge, l’admission en Lower VI se fera au mois d’août. Toutefois, les candidats de SC prenant part dans ces quatre matières en novembre 2021 obtiendront leurs résultats au mois de janvier 2022, soit cinq mois après l’admission en Lower VI. Aussi, afin de ne pas pénaliser leurs élèves de SC prenant part aux épreuves de “Spanish” et “German”, l’Institut des Lorette a officiellement fait une proposition au MES, soit de permettre à leurs candidats de prendre part à cette matière lors des examens de l’International General Secondary Certificate Education (IGCSE), qui se tiendront en mai-juin 2022, en soulignant que c’est Cambridge lui-même qui organise cet examen. En écoutant hier la ministre de l’Education, il semble toutefois que leur proposition n’ait pas été retenue.