– Catherine de Cazanove (rectrice) : « Nous craignons un désintérêt pour cette matière à l’avenir »

L’annonce officielle durant la semaine écoulée que l’allemand ne figurera pas aux examens de SC de mai-juin 2021 a jeté la consternation au sein du collège Lorette de Rose-Hill, le seul établissement depuis quelque temps à proposer cette matière jusqu’à la fin des études secondaires. La proposition du MES de prendre part à cette matière en novembre 2021 n’est pas bien accueillie. « Nous avons reçu un coup de massue et nous sommes profondément bouleversés par cette décision qui cause beaucoup d’inquiétudes. Nous nous avons déjà fait part de nos réactions au MES. Nous sommes toujours dans le flou concernant l’examen en cette matière pour les années suivantes et cette situation peut diminuer l’intérêt pour l’allemand » dit à Le-Mauricien Catherine de Cazanove, la rectrice du collège.

Il y a cinq matières qui ne figureront pas aux examens de SC mai-juin 2021, notamment Statistics, Spanish, Classical Studies, German et Music. En revanche, les candidats concernés, d’après la communication officielle du MES en date du 20 juillet, pourraient prendre part à ces matières lors des examens GCE O-Level d’octobre-novembre 2021, soit cinq mois plus tard. « Candidates may opt to sit for these subjects in the october/november 2021series », note le MES. On leur demande donc de passer leurs examens de SC en deux temps, et cette proposition donne lieu à une certaine colère et suscite beaucoup de réserves dans les collèges concernés. Mais d’abord, les enseignants de ces matieres ainsi que les parents des candidats n’apprécient pas le terme “may opt” utilisé par le MES.
Cette proposition suscite un certain mécontentement parce que tous les autres candidats de SC pour la cuvée 2020 auraient en octobre-novembre 2021 déjà pris part aux épreuves de Cambridge dans leurs matières et, en outre, auront déjà obtenu leurs résultats complets en SC à cette date. En effet, la proclamation des résultats de SC/HSC mai-juin 2021 est prévue au mois d’août.
Tout en reconnaissant que les changements brusques dans l’organisation des examens de SC/HSC sont dus à la COVID-19, la direction du collège de Lorette de Rose-Hill insiste sur la « nécessité de veiller avant tout à l’intérêt de tous les candidats indistinctement dans n’importe quelle décision ». Les responsables de l’établissement soulignent la longue attente de l’ensemble des candidats de SC pour leur participation à ces examens et ne souhaitent pas que leurs candidates en allemand soient pénalisées de quelque manière lors des prochains examens de SC.
« Ces examens de 2020 se tiendront sept mois plus tard et voilà qu’on demande aux candidats pour l’allemand d’attendre jusqu’à octobre 2021 pour pouvoir participer à cette matière. Le stress de SC sur ces enfants sera toujours là alors que leurs autres camarades de classe sont déjà fixés sur leurs résultats et leur choix de matières en Lower VI », ajoute C. de Cazanove.
Les responsables du collège Lorette de Rose-Hill soulèvent plusieurs questions pertinentes qu’ils comptent faire part au MES et soumettront aussi certaines propositions pour éviter l’attente jusqu’aux examens de novembre 2021. La rectrice et son staff souhaitent avoir des clarifications sur le diplôme qui sera octroyé aux candidats prenant part à l’allemand. « Ces élèves auront-ils deux SC Certificates distincts (un pour les matières pour lesquelles ils ont opté en mai-juin et un autre pour l’allemand) ou est-ce que Cambridge attendra-t-il les résultats des examens octobre-novembre 2021 pour octroyer un seul certificat à ces candidats ? » se demandent-ils. Ces derniers voudraient aussi savoir si ces candidats devront débourser pour les frais de leur participation aux examens d’octobre-novembre.
Les autres interrogations de cet établissement : « Étant donné qu’il y a un changement définitif des examens de SC/HSC, est-ce que cela voudrait dire que l’allemand ne figurera plus aux examens de mai-juin ou est-ce que la situation de 2021 ne sera qu’une exception ? Des enfants qui sont en Form IV cette année voudraient être fixés sur cet aspect », dit la rectrice.

La direction de cet établissement de Rose-Hill attire aussi l’attention sur le règlement en vigueur dès cette année pour l’admission en Lower VI, et précisément l’obligation de Five Credits. « Reference is made to the policy decision requiring students to satisfy the eligibility criterion of five credits at the SC Examinations, or the GCE O-Level equivalent, at one and the same sitting, for admission to Grade 12 as from January 2020 onwards », stipule le ministère de l’Education. « Cette décision des autorités de ne pas offrir l’allemand aux examens de SC mai-juin ne risque-t-elle de priver nos élèves qui travaillent bien dans cette matière d’une option pour leur choix en Lower VI ? » se demandent des parents.
Les enseignants du collège Lorette de Rose-Hill sont profondément bouleversés et ils ne cachent pas leur inquiétude quant à un manque d’intérêt à l’avenir pour cette matière si les autorités ne donnent pas des réponses rassurantes. « Nous avons essuyé un coup de massue par cette annonce », confie la rectrice. « La spécificité notre collège est l’enseignement de l’allemand et nous craignons que nos élèves se désintéressent de l’apprentissage de cette langue avec ce chamboulement », poursuit-elle.

Lorsque le latin était devenu obsolète, cet établissement scolaire a pris la décision en 1975 d’offrir une langue étrangère au programme d’études en portant son choix sur l’allemand, devenant ainsi le pionnier dans l’enseignement de cette langue. Et depuis 45 ans, l’institution a constamment développé l’enseignement de cette langue avec la collaboration des organisations allemandes.