Zouberr Joomaye, porte-parole du National Communication Committee sur la COVID-19, met en garde ceux qui tenteront de se faire administrer un nouveau vaccin après avoir été « fully vaccinated ». Il était face à la presse, ce vendredi 27 août, au bureau du Premier ministre.

« Nou finn remarke ki sertin dimoun ki fini mett zot doz vaksin, pe vinn fer vaksin  Johnson & Johnson », fait-il remarquer. Ce dernier rappelle qu’après avoir rempli le Consent Form où une personne déclare qu’elle ne s’est jamais fait administré de vaccina anti-covid, « li enn ofans ek enn risk pou ou lasante » de se faire administrer un autre vaccin.

Zooberr Joomaye indique ainsi que les données seront informatisées dans les semaines qui suivent et ajoute qu’il y aura une suite policière et légale contre ceux épinglés par les autorités.