- Publicité -

Fondation Medine Horizons (FMH) : La Bambous « A » Pre-Primary & Primary GS fait peau neuve

La Bambous « A » Pre-Primary & Primary Government School fait peau neuve. L’équipe de la Fondation Medine Horizons (FMH) et plusieurs Medine Volunteers étaient à l’école qui accueille les enfants âgés de 3 à 11 ans du village de Bambous pour donner un coup de neuf à l’école.

- Publicité -

Le travail d’embellissement a commencé dès le matin du jeudi 18 novembre et s’est poursuivi jusqu’au lendemain. Ainsi, des employés bénévoles de Medine et d’autres volontaires, dont des officiers du poste de police de Bambous et des membres de la communauté locale, ont tous mis la main à la pâte pour offrir un meilleur environnement aux tout-petits. Les volontaires ont aussi repeint les murs et ont réalisé des fresques sur les murs intérieurs et extérieurs de la section préprimaire.

Mise en terre d’un mûrier et d’un goyavier

«C’est ma première participation à une activité de la Fondation Medine Horizons et je suis d’avis qu’il est vraiment important d’aider la communauté. Il me tarde que les enfants découvrent ce nouveau décor avec ces belles fresques et ce beau jardin lorsqu’ils reprendront le chemin de l’école», témoigne la Medine Volunteer Annacelle Lebrasse, stagiaire dans le département de la communication à Medine, habitante de la localité et ancienne élève de l’établissement. Avec le soutien de Medine et de ses employés, la fondation a également fait don de plusieurs matériels scolaires et de jeux éducatifs à l’école.

Par ailleurs, la fondation avait initialement prévu une session d’initiation à la culture de plantes et de légumes en présence des élèves, mais suite à la décision des autorités de fermer toutes les écoles en raison de la situation sanitaire actuelle, le programme a été modifié. Les volontaires ont en effet planté deux arbres fruitiers, un mûrier et un goyavier, sous la supervision de Nivershee Theeroovengadum, agronome au département Agriculture de Medine. Une surprise que les élèves découvriront l’année prochaine.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour