« Nou sey fer maximum », a déclaré le chef du gouvernement, Pravind Jugnauth, lors d’une visite dans le Sud-Est, région dont les lagons sont affectés par une fuite d’huile provenant du Wakashio.

Le Premier ministre a indiqué que des “1 180 tonnes métriques d’huile” que contient un des réservoirs du Wakashio  »une bonne partie est déjà dans la mer  ».

Pravind Jugnauth a, en outre, présidé une cellule de crise cet après-midi, à Blue-Bay.

 »Nous souhaitons entre aujourd’hui et demain parvenir à pomper l’huile des tanks », a-t-il déclaré, soutenant que le temps va se détériorer dimanche.  »Nous essayerons de retirer l’huile qui se trouve à bord du bateau dans le peu de temps dont nous disposons ».

Bien qu’il affirme que personne ne peut prévoir les dommages que peut encourir le Wakashio, il souligne que le risque d’une autre fissure n’est pas à écarter.

Le Premier ministre a expliqué que les opérations n’ont pas été accomplies plus tôt en raison du mauvais temps.  »Nou gide par seki expert dir’‘, a-t-il répondu. Pravind Jugnauth a également affirmé que les autorités viendront en aide aux pêcheurs.