- Publicité -

Gagging order: Le juge Balancy maintient : « Je vais entendre cette affaire »

Le juge Eddy Balancy a, à l’appel du procès qui se déroule en Chambre relatif au Gagging Order intérimaire émis antérieurement par le juge Bushan Domah, rejeté la demande faite par le conseil légal de Nandanee Soornack, à l’effet qu’il (le juge) doit se récuser. Il trouve que les raisons avancées pour soutenir cette demande ne sont pas justifiées. D’autre part, Me Désiré Basset, Leading Counsel du groupe Le Mauricien Ltd, a souhaité que cette affaire soit traitée urgemment, étant donné que cela fait 18 jours que deux groupes de presse sont privés de leur droit constitutionnel à la liberté d’expression, alors que les autres journaux peuvent exercer ce droit en toute liberté.

- Publicité -
- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour