Le ministre des Affaires étrangères, du Transport et du Métro, Alan Ganoo, a déclaré que Maurice n’a pas l’intention de rompre ses relations diplomatiques avec Israël, pas plus d’ailleurs que de mettre un terme au contrat du consul général de ce pays. Répondant à une interpellation du député Osman Mohamed sur les récentes attaques perpétrées contre l’Al Aqsa Mosque, en Palestine, il devait souligner que « Maurice a toujours été en faveur d’un cessez-le-feu ».

Tout en exprimant sa sympathie à l’égard des victimes de cette escalade de violences, le ministre des Affaires étrangères devait toutefois souligner que « les déclarations et les actions émotionnelles ne font qu’exacerber la confrontation et l’esprit destructif ». « Maurice maintiendra ses relations diplomatiques avec les deux pays », car ils disposent de représentants accrédités à Maurice. « Le pays est plutôt en faveur d’efforts de conciliation pour mettre fin à la violence. »

Le député Mohamed a voulu savoir si le gouvernement avait décidé de ne pas rompre ses relations diplomatiques avec Israël parce qu’un contrat de Rs 200 millions a été signé avec une compagnie israélienne pour contrôler Internet. Ce à quoi Alan Ganoo a souligné que la position de « Maurice n’a rien à voir avec ce contrat ». Et d’ajouter que « la plupart des pays qui ont condamné les attaques sur la Palestine n’ont pas rompu leurs relations diplomatiques avec Israël ».