photo illustration

L’appel des habitants de Grand-Baie, de Sottises et de Pereybère pour transférer le dispensaire de Grand-Baie dans le “village hall” de la localité, en attendant la construction d’un nouveau dispensaire au même endroit, a été entendu.

C’est qu’a confirmé au Mauricien le Dr Anjiv Ramdhany, secrétaire parlementaire privé (PPS) de la circonscription No 6 (Grand-Baie/Poudre-d’Or). « Nous avons déjà discuté avec les conseillers du village qui ont été élus lors des dernières élections villageoises. Toutes les dispositions seront prises à partir de la semaine prochaine pour transférer les équipements dans le “village hall” », a-t-il déclaré.

Le PPS a tenu toutefois à préciser que le dispensaire sera transféré temporairement dans le “village hall” et qu’une fois les travaux de construction seront complétés pour le dispensaire, les habitants devront y retourner. « Je compte rencontrer le Dr Kailash Jagatpal, le ministère de la Santé, pour voir avec lui s’il y a possibilité de faire de la place pour aménager une salle de radiographie. Il faut attendre un peu pour voir comment évolue la situation », a déclaré le PPS Ramdhany.

Antonio Massé, un des premiers habitants de Grand-Baie, a aussi été le premier à faire entendre sa voix sur les difficultés rencontrées par les riverains qui doivent se déplacer pour se rendre à la médiclinique de Triolet ou à l’hôpital du Nord en attendant que la construction du nouveau dispensaire soit complétée. « Heureusement le que bon sens a prévalu. C’est une bonne nouvelle pour tous les habitants, plus particulièrement les personnes âgées. Ce sera beaucoup plus pratique pour eux au lieu qu’ils se déplacent dans les centres de santé de Trou-aux-Biches, The Vale et Cap-Malheureux pour des soins dentaires ou des prises de sang », observe-t-il.