Photo illustration

« C’est inacceptable! Ils abusent des consommateurs », a affirmé Jayen Chellum, secrétaire général de l’Association des consommateurs de l’île Maurice, qui commentait la hausse du prix du carburant à partir de ce jeudi 1er juillet.

Le prix de l’essence passe de Rs 48.40 à Rs 50.70, alors que celui du diesel passe de Rs 35 à Rs 37.30. Pour le secrétaire général, cette hausse « enfonce le clou ». Car selon lui, il faudra également s’attendre à une hausse des prix de divers produits de consommations dans les semaines à venir, suite à la récente dépréciation de la roupie.

Un effet boule de neige qui impactera ainsi toutes les cargaisons acheminées dans l’île, avec la hausse des coûts d’importation.

Jayen Chellum attire également l’attention sur « la dépréciation volontaire” de la roupie par “la Banque de Maurice », et ce, pour gonfler artificiellement leurs réserves. Le panier de la ménagère coûtera certainement plus cher, prévient-il.