Le personnel hospitalier dans son ensemble doit percevoir une « Risk Allowance » selon Amarjeet Seetohul, président de la Ministry of Health Employees Union.

Le syndicaliste s’exprimait lors d’une conférence de presse axée sur le Budget 2020/21, ce jeudi 11 juin.

Pour Amarjeet Seetohul, « il est évident qu’avec la pandémie de Covid-19, le personnel hospitalier dans son ensemble prend des risques ».

Amarjeet Seetohul a indiqué que le Budget est « satisfaisant », mais « kapav fer ankor ».

Le syndicaliste a exhorté le gouvernement à « optimiser le personnel soignant existant à travers des formations » et « à recruter davantage » dans l’optique où le pays soit confronté à une deuxième vague.

Abondant dans le même sens, Rashid Imrith, de la Fédération des syndicats du secteur public, a invité le gouvernement à amender l’Occupational Safety and Health Act et le Workmen’s Compensation Act.

Le président de la fédération a plaidé pour que le gouvernement fasse une « exception dans la loi », recommandant le paiement des sick leave. Amarjeet Seetohul a également exhorté le gouvernement à recruter et optimiser le personnel existant pour palier à une éventuelle deuxième vague de Covid-19.