La tension est montée d’un cran au marché de Rose-Hill entre les maraîchers et la police, ce jeudi, suite à la décision de la mairie concernant les horaires de fermeture de la foire.

Les maraîchers sont remontés car, avec le confinement et les difficultés économiques, leurs revenus sont en baisse. De fait, ils ont menacé de manifester si une solution n’est pas trouvée dans les plus brefs délais.

« Nou pa pou bouze, rod sa lemer-la. Nou pa pou dakor », a lancé Fazila Goorahoo, porte-parole des marchands.

Selon une source à la mairie, la fermeture de la foire à 13h était nécessaire pour « un grand nettoyage ».

Les maraîchers parlent « d’injustice » pratiquée à leur encontre. La porte-parole explique que les commerçants peinent à finir le mois, avec la conjoncture difficile dans le pays.