Photo Archives

Les travaux de rénovation de l’hôtel de ville à Curepipe ont encore accusé du retard. Selon le maire de la ville, Hans Marguerite, ce bâtiment patrimonial ne pourra pas ouvrir ses portes au public cette année, mais l’année prochaine. Le confinement national en raison de la crise de la COVID-19 et le mauvais temps à Curepipe sont mis en cause.

« Les travaux de rénovation de l’hôtel de ville ont été achevés jusqu’à 40%. Ils ont accusé du retard en raison du confinement national et du mauvais temps à Curepipe. Les ouvriers n’ont pas travaillé pendant presque trois moins en raison de la crise sanitaire. Ensuite, nous sommes entrés en hiver et le climat à Curepipe, c’est-à-dire les averses fréquentes, l’humidité ainsi que les vents forts, ne permet pas aux ouvriers de poursuivre leurs travaux », a expliqué Hans Marguerite. Et d’ajouter que les travaux qui auraient dû être réalisés dans un délai de 15 mois prendront désormais fin décembre de cette année. La réouverture de l’hôtel de ville est ainsi prévue pour l’année prochaine.

Toutefois, aucune date pour la réouverture n’a pas encore été retenue. « Nous effectuons des visites régulières sur le chantier pour voir l’évolution des travaux. Je dois préciser que le promoteur fait de son mieux pour faire avancer les choses mais les circonstances ne sont pas en sa faveur. Le promoteur et ses ouvriers attendent que le beau temps revienne pour passer à la vitesse supérieure. Nous espérons ainsi compléter les travaux en décembre afin que l’hôtel de ville soit à nouveau opérationnel l’année prochaine », a-t-il dit.