La pose de la passerelle reliant le Victoria Urban Terminal et la station de Metro-Express de Caudan prendra fin ce lundi. L’exercice n’a pu se terminer jeudi soir car l’heure accordée par la police était dépassée. Cette passerelle, longue de 60 mètres pour 6 mètres de large, mobilise environ 25 personnes pour son installation.

« Nous avons terminé la première moitié de la pose de la passerelle. Nous avons commencé à installer la deuxième moitié jeudi soir, mais nous n’avons pu compléter l’opération. Nous avons un délai pour effectuer le travail, car la police nous demande d’arrêter à une certaine heure », déclare Charles Derblay, Acting CEO de Victoria Station Ltd, client du Victoria Urban Terminal. Les travaux ont repris ce hier soir.

L’exercice de l’installation de la passerelle aurait pu se terminer dans les délais prescrits. « Si dix minutes additionnelles avaient été accordées, ils auraient terminé le travail », fait ressortir Charles Derblay. Il indique que la police donne au moins jusqu’à quatre heures du matin pour achever le travail. Mais avant d’arriver à cette heure, l’équipe qui y travaille doit commencer à retirer tous les équipements une heure avant. Toutefois, tout en regrettant que le travail n’ait pu être achevé jeudi soir, il souligne que de petits ajustements ont pu être réalisés. Et ces ajustements, dit-il, prennent un peu de temps, à cause du poids de la passerelle.

Ces ajustements nécessaires ont été réalisés durant la journée d’hier pour éviter tout problème lors de la prochaine opération. « Je suis quasiment sûr que d’ici lundi, la passerelle sera posée, avec de petits ajustements à faire. Car on ne veut pas prendre de risques. Nous n’avons pas d’échéance pour terminer l’installation », explique-t-il.
Evoquant les difficultés rencontrées lors de la pose de la passerelle, il avance que le volet critique concernait la partie de la passerelle qui passe au-dessus des lignes électriques du Metro-Express, laquelle partie est aujourd’hui terminée. Lundi matin, la passerelle, dans son ensemble, devrait donc connecter le Victoria Urban Terminal et la station de Metro-Express.

La pose de la passerelle a mobilisé entre 20 et 25 personnes. Un nombre suffisant, selon l’Acting CEO, car le plus gros du travail est effectué par les grues. L’exercice de la pose de la passerelle devait débuter à 21h. L’Acting CEO espère que durant le week-end, la police pourrait être « plus flexible » afin de permettre de terminer la pose.