Veena Seeranj accorde une grande importance à une patate qui s’apparente à la forme du dieu Ganesh dans son “shivala”. Cette habitante de Belvédère, 53 ans, très croyante et pratiquante, estime que c’est un miracle qui lui est arrivé. La patate, qui a des attraits du dieu Ganesh, a été installée auprès d’autres statuettes dans son petit “shivala”. Des habitants de la région viennent même se recueillir chez elle tous les jours.

Cette patate a été sortie de terre à la veille de la fête de Divali, soit le 13 novembre, du jardin potager de sa fille à Mare-d’Australia. « Je me suis rendue chez ma fille à la veille de Divali pour leur rendre visite. Mon gendre m’a montré la patate, qu’il avait sortie de terre et qui avait la forme d’un petit bébé. D’ailleurs, ma petite fille jouait avec la patate comme avec une poupée. Quand je l’ai prise dans mes bras, j’ai eu envie de la ramener chez moi, sans vraiment comprendre pourquoi. Mon gendre me l’a alors offerte », relate Veena.

Cette dernière projetait de préparer des gâteaux de patate mais elle finit par changer d’idée. « Je me suis arrêtée au bazar et j’ai acheté une autre patate. Ensuite, je suis partie chez des proches pour leur montrer la patate miraculeuse. Un morceau de la patate s’est cassé et j’ai constaté une substance rouge… En fixant la patate, j’ai aperçu la silhouette du dieu Ganesh. C’est là que j’ai compris que ce n’était pas une patate ordinaire. C’est le dieu Ganesh qui est venu chez moi en forme de la patate », affirme Veena, selon sa croyance personnelle.

En rentrant chez elle, elle met la patate sous le robinet pour lui donner un « bain ». Veena l’a ensuite habillée et placée dans les bras de la statue de la déesse Laxmi dans son “shivala”. « Je suis une femme très croyante et pratiquante. Ce n’est pas par hasard que j’ai eu cette patate. D’ailleurs, elle a déjà fait des miracles. Chaque jour, la patate grandit. Le prêtre qui est venu animer une prière chez moi a aussi constaté des miracles. C’est un homme âgé qui avait du mal à réciter à haute voix les prières mais quand il est venu pour cette patate, il a constaté un changement dans sa voix », dit-elle.

Veena affirme que la patate a, depuis cinq jours, pris la forme du dieu Ganesh adulte, suscitant l’admiration de bien des croyants de son village. « Les gens viennent chez moi pour solliciter sa bénédiction. Je suis trop contente que ce miracle ait eu lieu dans ma maison. Trois semaines se sont écoulées et la patate est toujours aussi fraîche », avance-t-elle.