« C’est onze usines de plastique employant 700 travailleurs qui seront impactées par cette décision ». La Plastic Products Manufacturers & Users Association confie son inquiétude par rapport à la décision du gouvernement de renforcer l’interdiction des produits en plastique à usage unique.

En effet, à partir du 15 janvier, les couverts en plastique, les pailles, les conteneurs avec couvercle à charnière et les take-away, entre autres, seront interdits dans l’île.

« Nous ne savons quoi faire », déplore Ajmer Aukin, de la Plastic Products Manufacturers & Users Association.

Selon l’entrepreneur, le ministère devait proposer un délai rallongé pour la mise en pratique de cette interdiction. « Il faudrait que le gouvernement prenne en compte notre situation, surtout après le confinement lié à la Covid-19 », souhaite cet employeur, qui embauche 22 travailleurs.

Pour l’heure, une rencontre est prévue entre les producteurs de plastique et le ministre de l’Environnement, Kavy Ramano, avant l’entrée en vigueur de la nouvelle loi, nous apprend-t-on.

Cette mesure prendra effet dans le cadre du nouveau règlement du ministère de l’Environnement ,(Environment Protection (Control of Single Use Plastic Products) Regulations 2020).

Ainsi, à compter du 15 janvier 2021, aucun individu n’aura le droit de posséder, utiliser, vendre, distribuer, importer et fabriquer les produits en plastique à usage unique.


Les amendes en cas d’infraction

Possession et utilisation : amende ne dépassant pas Rs 2 000

Vente et distribution : amende ne dépassant pas Rs 20 000

Importation : amende ne dépassant pas Rs 50 000

Fabrication : amende ne dépassant pas Rs 100 000