– 40 projets, totalisant Rs 110 milliards, réalisés d’ici cinq ans, au menu du High Level Commitee présidé par le PM, Pravind Jugnuath

Une usine pharmaceutique sera bientôt construite à Rose-Belle. Ce projet du secteur privé, au coût de Rs 300 millions, a déjà obtenu son permis Environmental Impact Assessment (EIA). Ce projet sera le premier réalisé au parc pharmaceutique de Rose-Belle. C’est ce qui ressort du comité de haut niveau présidé par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, sur les projets d’investissements du secteur privé, qui s’est réuni mercredi.

Le secteur privé prévoit plus de 40 projets divers, soit dans les secteurs médical, pharmaceutique, manufacturier et éducatif, mais aussi dans les domaines de l’hospitalité, du ravitaillement, du développement résidentiel et autres. Ainsi, pour les cinq années à venir, des investissements de Rs 110 milliards seront engagés dans la mise à exécution de plusieurs projets.

Outre cette usine pharmaceutique à Rose-Belle, une clinique dernier cri sera également construite à Mont-Choisy. À Flacq, des établissements éducatifs, permettant notamment de loger des étudiants, seront également mis en chantier. À l’Ouest, un centre de bien-être sera construit, notamment à Tamarin. Sont aussi prévus des hôtels et des projets de rénovation d’hôtels à Bel-Ombre, Palmar, Balaclava, Pointe-aux-Piments, Grand-Baie et Belle-Mare. Sans oublier Rodrigues. Le secteur privé compte aussi construire un SME Park à Mangalkhan, à Floréal. Un projet de parc industriel à Rose-Belle ainsi que des projets commerciaux et à divers usages sont aussi planifiés dans les Smart Cities.

Lors de cette réunion, de nouveaux projets routiers ont aussi été évoqués sous le mécanisme de partage des coûts. Une nouvelle route de la New Airport Link Road vers Le-Bouchon était notamment au menu des discussions. Idem pour la construction d’une Grade Separated Junction pour connecter le Bypass de Verdun à Saint-Pierre ainsi que d’un projet de régénération de l’Ile-aux-Cerfs.

Ce comité de haut niveau se réunissait pour la quatrième fois. Le but de ce comité est d’accélérer le déroulement et la validation des projets d’investissements du secteur privé, de faire en sorte que les permis soient délivrés en temps voulu et d’éliminer les obstacles administratifs qui pourraient ralentir ou empêcher les investissements locaux et étrangers dans le pays.

Etaient aussi présents lors des délibérations de comité le Deputy Prime Minister et ministre des Terres, Steven Obeegadoo, le ministre des Collectivités locales, Anwar Husnoo, son collègue des Finances, Renganaden Padayachy, le ministre de l’Énergie, Joe Lesjongard, celui de l’Agro-industrie, Maneesh Gobin, le ministre du Transport, Alan Ganoo, ainsi que ses collègues des Infrastructures publiques et de l’Environnement, respectivement Bobby Hurreeram et Kavy Ramano. Le secrétaire financier, Dev Manraj, et le CEO de l’Economic Development Board, Ken Poonoosamy, étaient aussi de la partie. Ce comité de haut niveau, dit-on, a pu apporter son soutien dans l’accélération de la réalisation de projets majeurs, fournir des conseils sur la politique à suivre et assurer la coordination institutionnelle.