Le naufrage du MV Wakashio, à Pointe-D’Esny, a causé des graves dommages au récif corallien

« Je suis dans le rouge! » Comme Vishal, des pêcheurs du sud-est sont en attente de l’allocation de Rs 10 200 que le gouvernement s’est engagé à leur remettre suite au déversement d’hydrocarbures dans les lagons de la région.

« Enn semenn mo pe ale mem Fisheries », regrette ce pêcheur à Mahébourg, qui déplore la lenteur des autorités depuis l’échouement du MV Wakashio sur les récifs de Pointe d’Esny, le samedi 25 juillet.

Outre cette catastrophe écologique, les pêcheurs ont été frappés de plein fouet par la pandémie de Covid-19. « Ena zanfan pe al leson, lakaz pou roule, kouma pou fer? » se demandent-ils.

La marée noire a poussé bien des hommes de la mer à envisager une reconversion. La conjoncture actuelle ne semble toutefois pas favorable à ce changement. « Mo kapav fer mason, me dan konstriksion mem pa pe pran. Lotel osi parey », témoigne Vishal.

Ce père de famille lance un appel aux autorités et souhaite que les allocations soient versées dans les plus brefs délais.