Dans un premier temps, les touristes qui gagneront nos côtes après l’ouverture des frontières ne pourront se mélanger à la population par mesure de sécurité, a précisé Joe Lesjongard, ministre du Tourisme, en conférence de presse cet après-midi, mercredi 24 juin.

Il a indiqué qu’au niveau de l’aéroport, la mise sur pied d’un laboratoire, afin que le dépistage de Covid-10 soit fait sur place rapidement, est à l’étude.

Un comité présidé par le Premier ministre se penche sur ce projet dans le cadre des nouvelles arrivées touristiques.

« Lanplasman fini finalize« , a affirmé le ministre. De plus, des protocoles seront mis en place pour la protection des travailleurs hôteliers ainsi que les touristes.

Revenant sur quelques chiffres, Joe Lesjongard a expliqué qu’en raison de la pandémie, causant la fermeture des frontières, entre le mois d’avril et juin, l’industrie touristique a connu un manque à gagner d’environ Rs 15 milliards.

Sur une note optimiste, le ministre a soutenu être confiant que la situation allait s’améliorer. Il a avancé que Maurice a bénéficié d’un label international de « Safe destination ». « Cela nous permettra de nous positionner ».