- Publicité -

Journée mondiale des Sourds : silence chez KFC avec commandes en langue de signes ce vendredi

À l’occasion de la Journée mondiale des sourds, ce vendredi,  KFC propose à ses clients une immersion dans le mondfe du silence. De 11 à 15 heures, dans les 25 restaurants de l’île, aucun mot ne sera échangé pour se faire comprendre. C’est en utilisant les gestes basiques de la langue des signes que les clients seront invités à placer leurs commandes.

- Publicité -

La campagne Action over Words vise à sensibiliser le public à la réalité des sourds et à faire accepter la langue des signes comme mode de communication. Pour que l’expérience se déroule dans les meilleures conditions, les clients seront guidés par des hôtesses et auront à leur disposition des affichettes et couvre-plateaux explicatifs. KFC veut démontrer, par cette initiative, son engagement à renforcer l’inclusion des sourds qui, depuis dix ans, font partie de ses équipes opérationnelles.

« Les sourds sont pleinement intégrés chez KFC. Avec Action over words, nous voulons leur montrer combien ils sont importants pour nous. Cette initiative est une invitation à voir les choses dans leur perspective, une façon de leur dire que notre rôle n’est pas uniquement de leur donner du travail ; KFC veut avoir un impact positif dans leurs vies, les rendre moins vulnérables face au regard des autres. Nous voulons qu’ils prennent davantage conscience de leur contribution au sein de la société et qu’ils se permettent de rêver d’une vie meilleure, malgré leur handicap », déclare Nicolas Caboche, General Manager de Pick ‘N’ Eat Ltd.

De son côté, Annabelle Thomas Fanchette, Head of Marketing and Communication, qui a piloté cette campagne avec l’aide de Diane Van Schellebeck, Sustainability Officer, fait ressotir que « nous invitons le public à apprendre, avec les sourds-muets eux-mêmes, comment placer leurs commandes, en visionnant les vidéos qui seront diffusées sur nos pages FB pendant toute la semaine précédant la Journée mondiale des signes. Vous apprendrez à dire bonjour, à commander un rounder, des frites, du poulet, un wrap, un ajout d’ananas ou la boisson de votre choix, etc .» Des sessions de formation et de remise à jour en langage des signes ont été organisées au bénéfice des employés avec l’étroite collaboration de la Society for the Welfare of Deaf, de la Rainbow Foundation.

KFC compte plusieurs sourds et malentendants, en poste dans des restaurants d’Ebène, de Flacq, de Riche Terre et de Bel Air. Ils occupent différentes fonctions, au comptoir ou dans les coulisses. Depuis 2011, la marque mène régulièrement des actions visant l’intégration des personnes ayant un handicap au sein de ses équipes et dans ses restaurants. KFC a d’ailleurs reçu, en 2014, le National Disability Excellence Award pour le travail en faveur des sourds.

« Ce sont des employés comme les autres, très responsables et consciencieux dans leurs tâches.Nous parlons principalement avec eux des produits et des tâches. Mais leurs collègues, qui ont une interaction quotidienne, se sont réellement investis dans l’apprentissage des signes afin que la communication reste fluide entre eux », reconnaît  Sarathee Seemadree, Area Manager pour la région des Plaines Wilhems.

L’équipe de KFC se dit convaincue que le public sera sensible à cette cause et participera à la campagne. « Il est important que toute personne se sente considérée, comprise et valorisée, peu importe sa situation, qu’elle ait un handicap ou pas. Nous souhaitons que chacun de nos clients comprenne l’importance d’envoyer un message fort aux personnes ayant un handicap et montre symboliquement sa solidarité. Généralement ce sont les sourds et les malentendants qui doivent s’adapter à nous. Pour une fois, adaptons-nous à eux », dit Annabelle Thomas Fachette.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour