Ashok Subron et Stefan Gua, deux membres de Rezistans ek Alternativ, ont été convoqués au CCID hier mercredi 11 août à titre de témoin après l’ouverture d’une enquête sur les « Kistnen Papers » à la demande du Commissaire électoral, sollicité lui-même par ReA.

« Nous avons encore des documents à soumettre à la police et nous sommes à leur disposition. Pour nous c’est la vérité et rien que la vérité. Nous demandons à la police d’interroger aussi les trois élus du No 8 », a affirmé Ashok Subron à sa sortie des locaux des Casernes centrales hier matin.

Le dirigeant de Rezistans ek Alternativ espère qu’aucune piste ne sera négligéepar la police.  Il explique avoir soutenu face aux enquêteurs l’importance de prendre en compte tout ce qui a été soulevé autour des dépenses électorales des trois élus de la circonscription  Moka/Quartier-Militaire, lors du dernier scrutin.

Pour rappel, Ashok Subron et Stefan Gua ont été convoqués aux Casernes centrales après avoir alerté le commissaire électoral quant à la possibilité d’une violation de la loi électorale, dans la  circonscription du Premier ministre lors des dernières législatives. Le dossier avait été référé au commissaire de police le 15 janvier dernier.

Ashok Subron et Stefan Gua devront retourner aux Casernes centrales le 18 août prochain.