L’itinéraire proposé par la police compromettrait la sécurité des participants à la marche dans la circonscription du Premier ministre, Pravind Jugnauth, au No 8 (Moka/Quartier-Militaire). De fait, l’activiste Bruneau Laurette a annoncé l’annulation de la manifestation devant se tenir le 8 novembre.

« J’ai pris la décision d’annuler la marche du 8 novembre à St-Pierre, faisant suite au refus de la police de nous permettre d’aller jusqu’au Rond point de Telfair, comme proposé initialement », a écrit Bruneau Laurette sur sa page Facebook.

S’arrêter à Miroverre représente, pour lui, un « risque ». D’ajouter que « ce n’est pas un endroit sécurisé pour les participants de la marche, car, s’il y a un ‘ambush’, on ne pourra les défendre et les protéger ».

Toutefois, Bruneau Laurette a annoncé la tenue d’un prochain évènement. « Le 6 décembre aura lieu notre rassemblement et la présentation de la structure, des revendications et des propositions pour une île Maurice meilleure », a-t-il indiqué.