Des mesures de soutien seront mises en place par la National Land Transport Authority (NLTA) pour aider les opérateurs d’autobus contractuels à cause des difficultés auxquelles ils font face suite à la pandémie de Covid-19. C’est ce qu’a décidé le Conseil des ministres, réuni vendredi, sous la présidence du Premier ministre, Pravind Jugnauth. En ce sens, six mesures ont été prises.

En premier, le permis des opérateurs d’autobus impliqués dans le transport de touristes sera modifié afin qu’ils puissent également transporter des employés jusqu’au 31 décembre 2021. La durée de remplacement des véhicules Standard et Executive utilisés pour le transport des touristes, de huit à dix ans et de 12 à 14 ans respectivement, sera revue. Ce soutien concerne aussi le prolongement jusqu’au 30 juin 2022 de la validité du Public Service Vehicle Licence pour les opérateurs de bus contractuels assurant le déplacement de touristes et qui n’ont pas pu être renouvelés en raison du Covid-19. L’autre mesure prise est l’extension du délai de mise en application d’un Public Service Vehicle Licence pour les opérateurs de bus sous contrat (touristes et écoliers), jusqu’au 30 juin 2022. Ainsi, il est prévu de prolonger le délai de mise en vigueur d’un Public Service Vehicle Licence en ce qui concerne les licences de taxi et les opérateurs d’autobus contractuels (employés) du 31 août 2021 au 31 décembre 2021.

La NLTA va aussi adapter le permis des opérateurs d’autobus sous contrat transportant des écoliers pour leur permettre de transporter également des employés jusqu’au 31 décembre 2021. De plus, elle étendra le délai pour renouveler une Petrol Service Station Licence du 31 août 2021 au 31 décembre 2021