L’exposition « La Rétrospective Max Boullé 2021: Entre lignes et lumière » est désormais ouverte au public et ce gratuitement de 10h à 20h tous les jours. L’événement a démarré ce samedi 2 et s’échelonnera sur tout le mois jusqu’au 2 novembre à The Basement, sis au Caudan Arts Centre.

Autour de la principale expo qui couvre une soixantaine oeuvres d’art de Max Boullé, une série d’activités, dont des ateliers destinés aux enfants et adolescents, avec l’idée de les éveiller aux arts. Se tiennent également des visites guidées, ainsi qu’un débat ayant pour thème Regards Croisés.

Cet événement préparé par l’association Les amis de Max Boullé, menée par Sophie de Robillard, petite-fille de l’artiste, a été partiellement financé par le Fonds national des arts, qui opère sous l’égide du ministère des Arts et du Patrimoine culturel.

A savoir que les églises de Ste Anne, de Notre Dame de La Visitation, Montmartre, à Rose-Hill, la chapelle de Notre Dame Auxiliatrice, à Cap-Malheureux, ou encore un haut lieu local, Marie Reine de la Paix, témoignent de la vision de Max Boullé architecte moderne, porté sur l’art-déco. Via des bâtiments nationaux, comme le cinéma Ritz, à Curepipe, le siège social du CEB de Curepipe, le collège Saint Joseph, dans la même ville, et le caveau du Père Laval, à Sainte-Croix, pour ne citer que ceux-là, attestent également de la vision de ce précurseur.