Les prothèses pour chiens sont une sorte de déambulateur qui permet à l’animal blessé, handicapé ou amputé, de faire sa tournée quotidienne sans se sentir abandonné. À défaut de ne pouvoir marcher ou courir, cet appareil permet à l’animal d’être autonome et de profiter des espaces au grand air. L’idée de fabriquer des prothèses en PVC trottait depuis un certain temps dans la tête de Jean-Luc Allet, ingénieur de profession. Son appareil connaît aujourd’hui un succès auprès des propriétaires d’animaux qui veulent redonner la joie de vivre à leur animal de compagnie en détresse.

Jean-Luc et sa femme Samitha vouent une grande passion pour les chiens

Ingénieur, remorqueur à la Mauritius Ports Authority, Jean-Luc Allet s’est découvert, avec son épouse Shamitha, d’origine sud-africaine, une passion commune pour les animaux. Tous deux n’hésitent pas à recueillir des chiens abandonnés, les soignent et leur donnent une deuxième vie. « Je ne supporte pas qu’on me parle de race de chiens. Pour moi, un animal n’a pas d’étiquette, il est comme un enfant qui a besoin qu’on l’aide à grandir et à s’épanouir. Mon déclic pour la fabrication de prothèses pour chien a démarré suite aux conditions de ma chienne Heidi, qui était devenue handicapée et qui avait du mal à mouvoir ses pattes de devant et de derrière », nous partage Jean-Luc Allet.

Le processus de la création d’une prothèse pour chiens est une excellente invention, qui permet à l’animal de vivre plus longtemps, tout en l’aidant à faire ses propres mouvements. L’autonomie est pour la plupart du temps recherchée et c’est ainsi que l’idée lui est venue de fabriquer des prothèses en PVC. Depuis, Jean-Luc Allet a reçu beaucoup de propositions des particuliers. Se décrivant comme un bricoleur dans l’âme, il tient ce talent de son père mécanicien. Issu d’une famille de quatre enfants dont il est le cadet, Jean-Luc a aussi beaucoup appris de la discipline et du travail bien fait à travers sa mère, aujourd’hui retraitée et qui exerçait comme maîtresse d’école. Il a aussi une pensée pour sa grand-mère Ti Rita, qui est récemment décédée à l’âge de 102 ans.

Des études au Collège La Confiance, niveau technique, puis un passage au Lycée Polytechnique de Flacq, notre interlocuteur se découvre une soudaine passion pour tout ce qui a trait à l’ingénierie. Il travaillera sur les gros cargos chez Adam Shipping avant de se joindre à la MPA en 1997, comme ingénieur. Fort d’une expérience solide dans ce domaine, Jean-Luc Allet développe ses créneaux loisirs à travers un bricolage plus poussé. De ses mains habiles, il installe une piscine de jardin, des kiosques, et même un bassin de poissons.

Avec la Covid-19, Jean-Luc s’est découvert un autre potentiel, celui de créer son propre jardin bio. Planter dans des bouteilles des tomates, aubergines, piments et autres, est comme un “flash-back” pour lui au temps où il apprenait l’agriculture au Collège La Confiance. « Planter dans des bouteilles en plastique est la solution idéale pour ceux qui possèdent une grande terrasse », dit-il.

Pour pouvoir créer, Jean-Luc avoue avoir eu le soutien de son épouse Shamitha qui, à son tour, lui a inculqué l’amour des chiens. « Cela nous fait mal de voir autant de chiens errants dans la rue. On s’en est occupés, on a soigné ce que l’on pouvait et, quand j’ai vu que certains de ces chiens étaient handicapés, j’ai voulu créer leurs prothèses. Cette machine est d’une grande aide pour les chiens accidentés », précise-t-il. Pattes mutilées ou amputées, animaux blessés… Les prothèses pour chiens commencent à se populariser à Maurice. « Une prothèse est une aide technique de rééducation animale destinée à remplacer un membre suite à une amputation, un traumatisme ou une maladie. J’ai créé des mécanismes de fonctionnement pour pouvoir aider l’animal en danger. Et ces chaises roulantes pour chiens sont devenues une inspiration pour les propriétaires d’animaux dans le besoin », indique-t-il.

À travers son blog Healing Hearts Animal Sanctuary, Jean-Luc Allet et son épouse veulent conscientiser les gens sur l’importance de prendre soin de son chien. Ils ont aussi un autre blog Heidi’s Pet Wheels Quad Carts, en hommage à leur chienne du même nom aujourd’hui décédée. Jean-Luc Allet est joignable sur le 5723-2258.