- Publicité -

L’arrestation de Darren l’activiste cause des tensions à Port-Louis et à Rose-Hill

Plusieurs personnes se sont massés devant les casernes centrales en début de soirée en soutien à l’activiste Darren
- Publicité -

Depuis cet après-midi Camp Levieux a été sous haute tension pour la police avec des manifestants leur donnant du fil à retordre dans deux endroits à savoir le poste de police de Camp-Levieux et les Casernes centrales. La situation se détériore en s’étendant à Plaisance, Trou d’eau Douce et d’autres localités.

À Camp-Levieux, la Special Mobile Force (SMF), ayant fait sortir ses blindés, a dû prêter main-forte aux éléments de la Special Support Unit (SSU) en vue de protéger le poste de police, cible de jets de pierres et de projectiles depuis le début de la soirée.

Aux Casernes centrales, où Darren L’Activiste avait été transféré après son arrestation en début d’après-midi, la foule n’a fait que grossir au fil de la soirée, au point où d’importants renforts de la SSU ont été affectés à l’entrée principale pour parer à toute éventualité.

À Floréal, notamment à Mangalkhan, des individus ont incendié des objets, bloqué par la même occasion la route menant de Vacoas vers Floréal.

Des projectiles sont aussi lancés vers la police à Résidence Barkly où la police est aussi mobilisée. Des blindés de la SMF et d’autres unités sont actuellement sur place.

À Résidence Valijee, un feu a été allumé en plein milieu de la route.


À Résidence Valijee, un feu a été allumé en plein milieu de la route.

 

 

Les membres de la SSU ripostant aux lancés de projectiles des manifestants à Camp Levieux dans la soirée du vendredi 22 avril
La SSU en formation dans les rues de Port-Louis se prend des projectiles par des manifestants

La police a procédé à des arrestations devant les casernes centrales où se tenaient plusieurs personnes en soutien à Darren, arrêté en début d’après-midi à Camp Levieux

La police et la SSU à Mangalkhan, Floréal après que des feux ont été allumés au milieu de la route
- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour