« La MBC, c’est de la désinformation. Nous ne pouvons pas payer Rs 150 pour une télévision partisane », déplorent les membres de l’Association Muvman Popiler, qui ont tenu une manifestation à la Place d’Armes, dans la capitale, ce jeudi 17 septembre.

Ils se disent contre “la politique de manipulation de l’information”.

« Nous revendiquons notre droit démocratique. Nous avons besoin d’un média libre qui soit une télévision privée », soutient le porte-parole, Raouf Khodabaccus.

« Sa television-la inn degrade, avek so direkter, plis bann fos linformasion. Nou oule vre linformasion », déclare Raouf Khodabaccus, qui n’a pas manqué d’égratigner au passage le directeur général par intérim, Anooj Ramsurrun, qui se trouve une nouvelle fois sous les feux des projecteurs, après la circulation d’une vidéo sur les réseaux.

L’Association Muvman Popiler n’écarte pas la possibilité d’une manifestation devant les locaux de MBC, nous confie le porte-parole.