Le conseil des ministres a pris note du COVID-19 Preparedness Plan du ministère de la Santé en cas de résurgence de la pandémie. Ce plan tient compte des recommandations et autres “Guidelines” en vigueur sur le plan international formulés par l’Organisation mondiale de la santé, de même que les “Best Practices” développées et mises en pratique à Maurice depuis la première infection recensée au pays, en mars dernier.

À ce même chapitre, le gouvernement revient sur les grandes lignes de la Phased COVID-19 Safe Re-Opening of Borders à partir du 1er octobre. Ainsi, la quarantaine dans une State-Designated Facility reste obligatoire pour tous ceux qui rentrent de l’étranger, qu’is soient Mauriciens ou étrangers. Le protocole établi comprend des mesures touchant des membres du personnel navigant des compagnies aériennes, les facilités à l’aéroport pour les passagers au départ et à l’arrivée, dont les boutiques hors taxes, un plan d’urgence pour le personnel affecté à l’aéroport, le transfert vers les facilités de quarantaine sous la supervision de la police et les opérations de ces mêmes centres sous le contrôle de la Santé…

D’autre part, les Mauriciens seront exemptés du paiement des trois tests PCR imposés et autres dépenses médicales. Par contre, les étrangers, eux, devront payer Rs 13 500 pour ces mêmes tests, le coût du personnel de la santé « as well as a COVID-19 Insurance » souscrite par la Mauritius Tourism Promotion Authority auprès d’une compagnie d’assurances.