Lors de l’Angelus, ce dimanche, le pape François a lancé un appel aux gouvernements du monde pour qu’ils écoutent les aspirations des populations qui manifestent dans le monde.

« Ces dernières semaines on a assisté un peu partout dans le monde à plusieurs manifestations populaires de protestations, qui expriment les désillusions de la société civile face aux situations politique et sociale », a-t-il déclaré.

Conscient du sentiment de rupture entre citoyens et élites, le Saint père demande à ceux qui ont des responsabilités publiques et gouvernementales « d’écouter et d’aller à la rencontre des justes aspirations dans le respect des droits humains et civils ». 

Iil encourage également aux manifestants « de maintenir un comportement pacifique, sans céder à la violence ».

D’ailleurs après la récitation de la prière de l’Angélus depuis la fenêtre du palais apostolique, le dimanche 30 août, le pape François a déclaré face à la foule : « A cette occasion je pense à l’île Maurice, où s’est malheureusement produite une catastrophe écologique ».