« Zot anvi destabiliz gouvernman pour le pouvoir. Bann frustre inn al marse zordi (…) Zot panse enn lamars kapav determin enn Gouvernman ? Se elektion ki determinn enn gouvernamn. Bizin montre respet pou nou bann institition. » C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre, Pravind Jugnauth ce samedi 13 février à Tyack, juste après la marche à Port-Louis contre le gouvernement au pouvoir . Ce dernier était l’invité d’honneur des célébrations à l’occasion des 100 ans du Tyack Arya Samraj.

Répliquant à ses « détracteurs », Pravind Jugnauth affirme « que certaines personnes mettent en péril la paix dans le pays ». Il soutient qu’il  « prône toujours le respect et la non-violence » envers ses adversaires, avant de déclarer « kouma dir ena enn bande de frustré ki pe komplote ». « ou truv enn bann membre l’oppoision, san konn nanie, zot nek fini, zot fer deklaration. akoz ca mo p dir en fas de nou ena enn lallians de bann bandi », a renchéri le Premier ministre.

« Mo pu assure ki ena lord partou et pa pu toler enn bande de frustre kre lanarchi ».

Il avance ainsi que ca priorité reste le travail. « Mo ena ziska 2024 pu termine mandat, lerla nu pu présent nu bilan, lerla dimoune pu juger. Mo pu faire tou pou komplet mo madat », dit-il.

Par ailleurs, au début de son oratoire, le Premier ministre a saluer les valeurs de l’association Tyack Arya Samaj, qui dit-il « ont été préservés depuis tant d’années ».

« Zot kontribution important. Linn permet avancement et progrès dans pays. Apre 100 ans d’existans, bokou zafer inn sanze, inn ena bokou developman me, enn zafer inn res parey, kouma bann valer. Bizin ena respect pu bann aîné, parents, bann vwazin, ek bann madam Seki importan kan pran relève, fode ena mem princip », a-t-il lancé fa ce à l’assistance.

Le ministre des Finances Renganaden Padayachy ainsi que le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal étaient également présents cet après-midi pour célébrer le centenaire du Tyack Arya Samraj.