Le VPM Anwar Husnoo: « Konpare ki sa GM-la inn fer dernye 10 an ! »

Présence remarquée du SG du PMSD, Mamade Khodabaccus, à cette cérémonie de Koup Riban, hier après-midi

- Publicité -

Le vice-Premier ministre et ministre des Administrations régionales, Anwar Husnoo, a demandé à la population de « konpare ki sa gouvernma-la inn fer dernye 10 an-la » avec l’ancien régime en cette année électorale. Il ajoute que le pouvoir en place a concrétisé divers projets à travers l’île, notamment dans la circonscription de Port-Louis Maritime/Port-Louis Est (No 3). Il intervenait lors de l’inauguration du dispensaire de l’Eastern Suburb à Plaine-Verte vendredi.

Le VPM estime que le gouvernement a touché tous les segments de la population par les mesures implémentées. « Nous avons aidé tout le monde : les jeunes, les aînés, les malades… Tout le monde. » Il a demandé à l’assistance de bien réfléchir, car « eleksyon pe vini ». Il en a profité pour faire les yeux doux aux retraités, lançant à leur intention : « Avec un couple de pensionnés dans un foyer, ceux-ci auront des revenus totaux de Rs 56 000 en décembre, avec le bonus ! »

Revenant sur le nouveau dispensaire de l’Eastern Suburb, il fait état d’une série de facilités offertes aux habitants de la localité. « J’ai proposé ce projet au gouvernement en 2017, lorsque j’étais ministre de la Santé. Les facilités dont disposaient les habitants auparavant n’étaient pas appropriées, avec des limitations dans l’ancien dispensaire Idrice Goomany », dit-il.

« La santé de la population reste une priorité du gouvernement », ajoute le VPM Husnoo, qui a toutefois demandé au public de « pratiquer une activité physique régulièrement » et d’avoir une bonne alimentation « pour éviter certaines maladies ». Après quoi il a profité de sa présence à Plaine-Verte pour énumérer divers projets initiés dans la région, dont le prochain dévoilement d’une statue commémorant l’arrivée des premiers musulmans à Maurice.

De son côté, le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, a fait comprendre que les services offerts dans les centres de santé et dispensaires évolueront avec le temps. « Auparavant, les dispensaires étaient nécessaires dans certains endroits car il n’y avait pas de facilités de transport pour se rendre à l’hôpital. La priorité de l’époque était de lutter contre certaines maladies, comme la malaria », dit-il. Dorénavant, les services offerts dans les dispensaires connaîtront des changements,.

Différents services seront ainsi proposés, comme des vaccins, des soins anténatals, ou encore des traitements contre la dengue. « Il y aura aussi des médecins qui assisteront le public pour combattre l’obésité avec la préparation d’un plan adapté pour chaque individu. Il sera aussi possible d’examiner une les femmes souhaitant avoir un enfant pour établir si elles ne souffrent pas de complications. Le concept de dispensaire ou de Mediclinic doit évoluer pour s’adapter aux besoins de la population », indique-t-il.
De leur côté, le PPS Ismael Rawoo et le député Salim Abbas Mamode ont, eux, mis l’accent sur les réalisations du gouvernement dans la circonscription No 3. La présence du Dr Mamade Khodabaccus, secrétaire général du PMSD, n’est pas passée inaperçue. Les membres du gouvernement n’ont d’ailleurs pas manqué de le saluer lors de leurs discours.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour

- Publicité -