A partir du 1er mai à 6h, le WAP ne sera plus nécessaire pour circuler, et le protocole d’ordre alphabétique sera levé. C’est ce qu’annoncé le Premier ministre ce dimanche dans une allocution télévisée.

“Nous devons rester vigilants”, a soutenu le chef du gouvernement. Ce dernier a reconnu que “la situation s’est améliorée bien vite” grâce “aux mesures du gouvernement”, dont l’instauration de zone rouge.

Ainsi, les activités physiques individuelles en plein seront permises.

Les cabinets de santé et dentaire, de même que les opticiens, pourront de nouveau reprendre du service.

Toutefois, les rassemblements de plus de 10 personnes seront interdits et les plages resteront interdites d’accès.

Cette phase de réouverture partielle s’étendra jusqu’au 1er juin. D’autres développements seront annoncés au vu de l’évolution du virus.

D’autre part, il a salué les efforts “du ministre le Dr Jagutpal et de son équipe”, revenant sur la rapidité du Contact Tracing et l’efficacité des tests effectués par les laboratoires.

“Il y a quand même eu la mort de plusieurs concitoyens”, a-t-il souligné, ajoutant que “beaucoup de questions” sont posées en ce sens, notamment avec les nombreux décès de patients dialysés de l’hôpital de Souillac. A ce sujet, il a rappelé qu’un Fact Finding Committee a finalement été annoncé, comme l’avait à maintes reprises demandé l’opposition, qui s’était retrouvé avec un non catégorique du gouvernement. Abdiquant, le Premier ministre devait soutenir que l’enquête sur ces décès seraient menée en toute “transparence” afin de “répondre aux questions” qui ont émergé.