- Publicité -

Mahebourg : Les Guest Houses restent toujours fermées

Mahébourg, c’est aussi ses petits Guest Houses, qui permettent à beaucoup, le temps d’un week-end, de s’évader, de découvrir l’authenticité de la région. Malheureusement, ces petits opérateurs sont contraints de garder leurs locaux fermés ces jours-ci, faute d’une autorisation de la Tourism Authority.

- Publicité -

Akhmez Jaulim, propriétaire de Coco Villa, se fait le porte-parole de la dizaine d’opérateurs dans cette situation. « On a donné l’autorisation aux hôtels de rouvrir, mais pas aux Guest Houses. Certains ont été pris en contravention simplement parce qu’ils hébergeaient des personnes travaillant dans la région », déclare-t-il.

Il relate qu’une équipe de tournage opérait dans la région et avait, en toute logique, loué un hébergement dans la localité. Toutefois, les autorités l’ont interdit. « Nous ne comprenons pas cette logique. Alors que les auberges et autres bungalows restent fermés», ajoute Akhmez Jaulim. Par contre, la MBC a envoyé la réclamation pour la redevance télé. « On vient de recevoir un reminder pour un montant de Rs 10 350, avec des menaces d’avoir recours à la justice, alors que les Guest Houses sont fermées et qu’il n’y a personne pour regarder la télé… Soit dit en passant, qui vient à la mer pour regarder la MBC ? » s’insurge-t-il.

Parlant du Wakashio, ce dernier ajoute qu’à part le nettoyage du lagon, il ne voit aucun progrès qui a été fait. « Des bateaux portent encore des traces d’huile, des moteurs ont été endommagés. Rien n’a été fait pour réparer cela. » Il souhaite que les autorités réagissent à leur situation, au lieu de se concentrer sur les travaux d’infrastructures.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour