Plus d’une centaine de policiers faisant partie de toutes les unités de la force policière seront mobilisées pour la marche pacifique organisée par le Kolektif Konversasyon Solider ce samedi, à Mahébourg. Néanmoins, certains de ces éléments seront en mode “stand-by” et n’interviendront qu’en cas de nécessité. Contrairement à la manifestation qualifiée d’historique du 29 août à Port-Louis, cette fois-ci, des tâches spécifiques ont été attribuées par les Deputy Commissioners of Police pour le bon déroulement de la marche alors que l’“overall operation” sera supervisée par le commissaire de police, Khemraj Servansingh.
Le CP a rappelé à ses subordonnés travaillant ce samedi qu’ils auront pour tâche de « maintenir l’ordre et la paix, détecter tout délit qui pourrait surgir, contrôler le trafic et la procession et appréhender toute personne qui pourrait causer préjudice à la marche ».

Pour le bon déroulement de cet événement, la police a mis sur pied une Tactical OPS room au poste de Mahébourg qui sera sous la charge de l’ASP Kamur-Appadu où toutes les informations seront dirigées. Les responsables de diverses unités de la police comme la Special Mobile Force (SMF), la Special Supporting Unit, l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU), le Traffic Branch et les Police Headquarters seront de permanence dans cette Tactical OPS room et communiqueront par radio aux policiers sur le terrain. Les responsables de la Southern Division s’attendent à une bonne foule. Raison pour laquelle ils ont sollicité des renforts auprès d’autres unités.

Ainsi, 15 éléments de la SMF, 10 du National Coast Guard, cinq du Police Headquarter et cinq de la Central Division prêteront main-forte à leurs collègues sur le terrain. Dès 11h, des policiers prendront place à Pointe-Canon, près du stade Harry Latour à Mahébourg, au Fisheries Post et sur le parcours de la marche comme suit : Snack Saveurs Créoles à Mahébourg – Pointe-d’Esny Road – la route principale de Beau-Vallon – la route principale de Mahébourg – La Passe Str, et Mahébourg Waterfront. Alors que les motards de la Traffic Branch feront des patrouilles, et régleront la circulation pour éviter toute congestion.

Une équipe du Central CID a aussi été mobilisée avec pour tâche de prendre des photos et faire des vidéos de la procession. Tandis que le National Security Service devra communiquer toute information dans l’éventualité où l’incident surgirait. Entre-temps, un hélicoptère de la police sera en mode “stand-by” au quartier général du Police Helicopter Squadron. Idem pour une section de la SMF à Vacoas, qui interviendra en cas de trouble à l’ordre public. Après la marche, la police sera toujours mobilisée, en moins grand nombre, sur le Mahébourg Waterfront où les organisateurs ont prévu des activités artistiques jusqu’à 19h.