Le ministre du Commerce, Yogida Sawmynaden, devra donner sa version des faits à la Major Crime Investigation Team (MCIT) en début de semaine prochaine, suivant l’ordre de la magistrate Vidya Mungroo-Jugurnath réclamant une enquête sur l’utilisation du nom de Simla Soopramanien comme bénéficiaire du Constituency Clerk Fee de Rs 15 000. Selon les renseignements disponibles à hier après-midi, les enquêteurs du CP Servansing consigneront seulement un Statement avec le ministre du Commerce, qu’ils remettront ensuite à la cour de Moka.

« La MCIT enquête sur les circonstances du décès de Soopramanien Kistnen, et non sur un cas allégué d’emploi fictif. En plus, une plainte à ce sujet a été logée à l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) », indiquent des sources à la MCIT. Ainsi, aucune arrestation ou inculpation provisoire en justice n’est prévue par la police après avoir recueilli la version de Yogida Sawmynaden.

D’autre part, l’Independent Commission against Corruption (ICAC), qui s’intéresse davantage au dossier de blanchiment de fonds de Sada Curpen et de ses acolytes au Champ-de-Mars, est en présence depuis le 8 décembre d’une dénonciation formelle contre le ministre Sawmynaden pour emploi fictif sous les National Assembly Regulations avec des contributions au nom de Simla Kistnen.

Mais à la fin de la semaine, très peu d’informations ont transpiré du QG de l’ICAC quant aux procédures enclenchées dans cette affaire.