Photo illustration Source: Clarksville Now

Faible probabilité d’une formation cyclonique

Il a fait chaud cette semaine. En effet, le mercure est monté jusqu’à 34°C dans la capitale. Il faudra encore faire preuve de patience la semaine prochaine, car le thermomètre affichera encore cette température à Port-Louis. Toutefois, quelques périodes pluvieuses dans l’après-midi à l’ouest et sur le plateau central sont prévues.

« Nous aurons des conditions de vents légers pour les sept prochains jours et des périodes d’ensoleillement prolongées. Il fera assez chaud », explique un prévisionniste de la station météorologique de Vacoas ce matin. La température sera inconfortable jusqu’à 34°C dans plusieurs régions du pays. « Il fera chaud à cause du vent léger. De plus, nous n’aurons pas de ventilation et les périodes d’ensoleillement seront longues et aideront à faire augmenter la température. Ce sont des conditions typiques de l’été où nous avons chaud », prévient le prévisionniste.

Quant à l’humidité, il avance qu’elle ne sera pas aussi élevée que la semaine dernière. « La masse d’air sur notre région est moins humide que la semaine écoulée », dit-il. Le taux d’humidité avait atteint 99% dans plusieurs régions du pays la semaine dernière. Le prévisionniste explique que ce taux a augmenté à cause de la pluie.

Selon lui, ces conditions sont aussi favorables pour la formation de nuages étant donné qu’un vent de l’est soufflera sur le pays. Il prévoit ces formations sur la partie ouest et le plateau central. « Mais ces formations ne démontrent pas que nous aurons de grosses pluies », dit-il. Toutefois, il fait ressortir qu’il faudra quand même suivre l’évolution de ces formations, car elles peuvent changer au quotidien.

« Par moments, nous pouvons avoir des conditions plus favorables pour des nuages plus actifs. En ce moment, nous n’avons pas d’indications que ces nuages seront actifs et que les pluies seront accompagnées d’orages », a tenu à préciser le prévisionniste. Par ailleurs, certaines zones suspectes d’un potentiel développement cyclonique sont observées dans l’océan Indien. Le prévisionniste rassure que la probabilité d’avoir une formation qui influencera le temps à Maurice est très faible pour les sept prochains jours.