Les autorités avaient découvert des problèmes structurels à la rampe

La construction de la nouvelle gare en hauteur de Decaen a été complétée. Elle a accueilli les voyageurs pour les premiers embarquements et débarquements ce dimanche. Week-End a appris que Metro Express Ltd (MEL) envisage sérieusement de supprimer la station originelle du Caudan en la supplantant par la nouvelle gare qui, en sus d’une rampe d’accès, est dotée de toutes les aménités.

Autant dire qu’on sera en mesure de voir un peu plus clair, ce lundi, pour le rendez-vous test de l’heure de pointe et de son flot de passagers. La destruction de la rampe ferroviaire, sur une distance de 100 mètres, pour cause de problèmes structurels, devrait débuter ce vendredi, selon nos sources.

Ils avaient le sourire aux lèvres, mercredi, lors de l’inauguration de la nouvelle gare du métro sise en face de l’autopont Decaen. La nouvelle infrastructure, plus spacieuse que l’originelle, a manifestement fait l’unanimité auprès d’Alan Ganoo et du CEO de MEL, Dass Mootanah. Tout y est : une station en contrebas, entourée d’arbres exotiques, le mobilier urbain (abri, bancs), le niveau des équipements (système d’information voyageurs, affichage de l’heure, billettique, etc.), sans oublier les toilettes publiques. Le premier nommé a, une nouvelle fois, utilisé le terme « intégration… et travaux d’amélioration » pour justifier l’aménagement de cette nouvelle gare, sauf que cet argument ne tient plus la route puisque le qualificatif ne correspond pas à la vraie nature des travaux, qui dureront six à sept mois et consisteront à détruire la rampe sur une distance de 100 mètres et à reconstruire une autre, suite à des problèmes constatés sur la structure. Qu’importe, les ouvriers de Larsen & Toubro (L&T) devraient normalement démarrer la destruction ce vendredi.

Il n’en demeure pas moins que l’aménagement de la nouvelle gare du Caudan a donné d’autres idées aux autorités. Prenant en compte le fait que L&T s’attelle actuellement aux travaux préliminaires pour la construction d’une station de métro en face du Port-Louis Waterfront (à quelques mètres de la statue de SSR), MEL envisage de donner son feu vert pour que la gare en hauteur de Decaen supplante définitivement la station originelle du Caudan. Du moins, c’est ce qu’affirme une source proche du dossier. « La question ne se pose même plus. Quelle était l’utilité d’avoir une station au Caudan et d’en construire une autre quelques mètres plus loin devant le Port-Louis Waterfront? Cette nouvelle configuration qui se dessine permettra aux passagers d’embarquer et de débarquer soit à Decaen, soit au Port-louis Waterfront pour se rendre au Caudan », soutient notre interlocuteur qui ajoute que le prolongement de la ligne de chemin de fer vers le Port-Louis Waterfront devait initialement pallier le refus de l’Unesco de permettre la construction d’une plateforme ferroviaire dans la zone tampon de l’Aapravasi Ghat.

Les regards seront braqués ces dimanche et lundi sur la nouvelle gare et le dispositif que MEL mettra en place pour l’accueil des premiers passagers, parmi lesquels Alan Ganoo qui sera du trajet le matin entre Quatre-Bornes et Port-Louis. Aussi, pour monter sur la rampe d’accès de la gare, une assistance avec fauteuil roulant sera disponible alors qu’un service de navette sera mis à la disposition des passagers.